Codex Livre V : chapitres I à VI

 

                    

  

                             (traduction personnelle)          

                                                    -----------------------------------------------------------

                                     " Début du Livre IV de l'Apôtre Saint Jacques."

                       

                                 

 

  Argument du bienheureux Pape Calixte .   

  Si la vérité est recherchée dans nos ouvrages par le lecteur instruit, il la rencontrera dans le contenu de ce livre en toute sécurité et sans l'ombre d'un doute. Car il y est consigné beaucoup de choses qui peuvent être attestées par des personnes encore vivantes."

                                                  -----------------------------------------------------------

 

 Chapitre I :   Les itinéraires vers Saint Jacques

 Chapitre II :   Les étapes du Chemin

 Chapitre III :  Les noms des villes

 Chapitre IV : Les trois hôpitaux du monde

 Chapitre V :  Nom de quelques réfecteurs du chemin

 Chapitre VI : Rivières bonnes et mauvaises

 Chapitre VII : Nom des régions

 Chapitre VIII : Reliques sur le chemin

 Chapitre IX :  Saint Jacques de Compostelle  

 Chapitre X :   Nombre des chanoines de Saint Jacques

 Chapitre XI :  L'accueil du pèlerin"

                                                       ---------------------------------------------------------------

 

    Chapitre I .  Les itinéraires vers Saint Jacques

 

  Il y a quatre itinéraires qui conduisent vers Saint Jacques, et qui, à  Puente la Reina, en terre espagnole, se réunissent en un seul. Le premier passe par Saint-Gilles, Montpellier, Toulouse et  le Somport; le deuxième par Sainte Marie du Puy, Sainte Foi de Conques et Saint Pierre de Moissac; le troisième par Sainte Marie Madeleine de Vézelay, Saint Léonard de Limousin et la ville de Périgueux; et le quatrième par Saint Martin de Tours, Saint Hilaire de Poitiers, Saint Jean d'Angély, Saint Eutrope de Saintes et la ville de Bordeaux. La route de Sainte Foi, celle de Saint Léonard de Limoges et celle de Saint Martin de Tours se rassemblent à Ostabat, et passé le Port de Cize, s'unissent à Puente la Reina à la route qui passe par le Somport, en formant de là un seul chemin vers Saint Jacques."

                                                         -------------------------------------------------------------

 

     Chapitre II . Les étapes du Chemin de Saint Jacques. (Calixte, Pape)  

 

  Depuis le Somport jusqu'à Puente la Reina, il y a trois courtes étapes. La première va de Borce, une ville située au pied du Somport sur le versant de Gascogne, jusqu'à Jaca. La deuxième va de Jaca à Monreal. Le troisième de Monreal à Puente la Reina.

 

  D'autre part, du Port de Cize jusqu'à Saint Jacques, il y a treize étapes. La première va de la ville de Saint-Michel, située au flanc du Port de Cize sur le versant de Gascogne, jusqu'à Viscarret, c'est une petite étape. La deuxième va de Viscarret à Pampelune, c'est une petite étape. La troisième va de la ville de Pampelune jusqu'à Estella. La quatrième va d'Estella jusqu'à la ville de Nájera, à cheval bien sûr. La cinquième va de Nájera jusqu'à la ville appelée Burgos, également à cheval. La sixième va de Burgos à Frómista. La septième, de Frómista à Sahagún. La huitième va de Sahagún à la ville de Leon. La neuvième, de Leon à Rabanal. La dixième, de Rabanal à Villafranca, au débouché de la vallée du rio Valcarce, passé le col du mont Irago. La onzième, de Villafranca à Triacastela, passé le col du mont Cebrero. La douzième, de Triacastela à Palas de Rey. La treizième, enfin, de Palas de Rey à Saint Jacques, et elle est aussi modérée."

                                                        ------------------------------------------------------------

 

    Chapitre III . Les noms des localités du Chemin.

 

  Du Somport à Puente la Reina, voici les localités qui se trouvent sur la route jacquaire: la première est Borce, au pied de la montagne, sur le versant de Gascogne; vient ensuite, traversé le haut de la montagne, l'Hôpital de Sainte Christine, ensuite Canfranc, ensuite Jaca, ensuite Osturit, ensuite Tiermas avec ses bains royaux, qui coulent continuellement chauds. Ensuite Monreal, et on atteint finalement Puente la Reina.

  

  Par contre, sur le chemin de Saint Jacques qui depuis le Port de Cize conduit à la basilique du saint en Galice, on trouve les localités les plus importantes suivantes: d'abord, au pied du Port même de Cize et sur le versant de Gascogne, est la ville de Saint-Michel, ensuite, passé le haut de la montagne, on trouve l'Hôpital de Roland, ensuite la ville de Roncevaux, ensuite on trouve Viscarret, ensuite Larrasoaña, ensuite la ville de Pampelune, ensuite Puente la Reina, ensuite Estella, fertile en bon pain et vin excellent, ainsi qu'en viande et poisson, et approvisionnée de tout type de biens.

 

  Viennent ensuite Los Arcos, Logroño, Villarroya, la ville de Nájera, Santo Domingo, Redecilla, Belorado, Villafranca-Montes de Oca, Atapuerca, la ville de Burgos, Tardajos, Hornillos, Castrojeriz, Itero del Puente, Frómista et Carrión, qui est une ville prospère et excellente, abondante en pain, vin, viande et tout type de produits.

 

  Vient ensuite Sahagún, prodigue en tout type de biens, où se trouve la prairie où, dit on, reverdirent autrefois les lances fulgurantes que les guerriers victorieux avaient plantées en terre, pour la gloire du Seigneur. Vient ensuite Mansilla, ensuite Leon, ville siège de la cour royale, pleine de tout type de biens, ensuite il y a Órbigo, la ville d'Astorga, Rabanal, surnommée "Le Chétif", ensuite le col du mont Irago, Molinaseca, Ponferrada, Cacabelos, ensuite Villafranca, au débouché de la vallée du rio Valcarce, et Castro Sarracín, ensuite Villa Us (La Faba), ensuite le col du mont Cebrero et à son sommet l'hôpital, ensuite Liñares de Rey et Triacastela, sur le flanc du même mont, en Galice, lieu où les pèlerins prennent une pierre et la portent jusqu'à Castañeda, pour obtenir la chaux destinée aux travaux de la basilique de l'Apôtre.

 

  Viennent ensuite Saint Michel (Montan), Barbadelo, Portomarín, Sala de la Reina, Palas de Rey, Leboreiro, Santiago de Boente, Castañeda, Vilanova, Ferreiros et ensuite Compostelle, la ville excellente de l'Apôtre, pleine de tout type d'enchantements, la ville qui garde les restes mortels de Saint Jacques, motif pour lequel elle est considérée comme la plus heureuse et excellente des villes de l'Espagne.

 

  Le motif de l'énumération rapide des localités et des étapes qui précèdent, c'est pour que les pèlerins, avec cette information, se préoccupent de prévoir les frais de voyage, quand ils partent pour Saint Jacques."                                                                --------------------------------------------------

 

     Chapitre IV . Les trois hôpitaux du monde.

 

  Il y a trois colonnes, particulièrement nécessaires, que le Seigneur a établies en ce monde pour le soutien de ses pauvres, à savoir l'hôpital de Jérusalem, l'hôpital de Mont-Joux, et l'hôpital de Sainte Christine du Somport. Ces hôpitaux sont situés dans des points de véritable nécessité, il s'agit de lieux saints, temples de Dieu, lieu de réconfort pour les honnètes pèlerins, repos pour ceux qui sont dans le besoin, soulagement pour les malades, salut pour les morts et aide pour les vivants. Par conséquent, quel que soit celui qui a élevé ces lieux sacro-saints, sans aucun doute, il sera en possession du royaume de Dieu."

                                                           --------------------------------------------------------

 

     Chapitre V . "Noms de quelques réfecteurs du Chemin.

 

  Voici les noms de quelques constructeurs qui, pendant l'exercice de l'archevêque compostellan Diego, de Alfonso, empereur d'Espagne et de Galice, et du Pape Calixte, et qui, mus par la dévotion et l'amour de Dieu et  de l'Apôtre, ont reconstruit le Chemin de Saint Jacques, de Rabanal à Portomarín, avant l'année du Seigneur 1120, pendant le règne de Alfonso, roi d'Aragon et  de Louis le Gros, roi de France: André, Roger, Avit, Fort, Arnaud, Etienne et Pierre, qui a reconstruit le pont sur le Miño, détruit par la reine Urraca; que leurs âmes et celles de leurs collaborateurs reposent éternellement en paix."

                                                          --------------------------------------------------------------------

 

     Chapitre VI . Rivières bonnes et mauvaises sur le chemin.

 

  Voici les rivières qu'il y a, depuis les ports de Cize et le Somport, jusqu'à Saint Jacques.

 

  Du Somport descend une rivière d'eau saine qui arrose le territoire espagnol, appelée Aragon.

Du Port de Cize, d'autre part, coule, en direction de Pampelune, une rivière saine que certains appellent Runa. Par Puente la Reina passe l'Arga et aussi la Runa.

 

  Par le lieu appelé Lorca, dans la zone orientale, coule le rio appelé Salado: attention de ne pas y boire, ni toi ni ton cheval, parce que c'est une rivière mortelle! Sur le Chemin de Saint Jacques, assis sur son bord, nous avons trouvé deux navarrais aiguisant les couteaux avec lesquels ils écorchaient habituellement les chevaux des pèlerins, qui buvaient de cette eau et mouraient. Nous leur avons demandé, et ils nous ont répondu de façon mensongère que cette eau était potable, ce pourquoi nous avons donné à boire à nos chevaux, dont deux sont morts sur le champ, et que les navarrais ont écorchés là même.

 

  Par Estella passe l'Ega, d'eau douce, saine et extraordinaire. Par la ville appelée Los Arcos coule un courant d'eau mortelle, et après Los Arcos, avec le premier hôpital, c'est-à-dire entre Los Arcos et le même hôpital, passe un courant d'eau mortelle pour les chevaux et les hommes qui la boivent. Par la localité appelée Torres, en territoire navarrais, passe une rivière mortelle pour les animaux et les personnes qui le boivent. Ensuite, par la localité appelée Cuevas, court une rivière qui est aussi mortelle. Par Logroño passe une rivière énorme appelée Ebre, d'eau saine et riche en poissons. Toutes les rivières entre Estella et Logroño sont mauvaises à boire pour les personnes et les animaux, et ses poissons sont nocifs.

 

  Si en Espagne et en Galice tu manges parfois le poisson vulgairement appelé barbeau, ou celui que les poitevins appellent alose et les italiens clipia, ou l'anguille ou la tanche, tiens toi assuré que très vite, ou tu meurs ou tu tombes malade. Et si par occasion, quelqu'un qui a mangé de ce poisson n'a pas été malade, cela est dû au fait qu'il était plus fort que les autres, ou qu'il avait passé beaucoup de temps dans cette terre. Tant le poisson que la viande de vache et de porc, en Espagne et la Galice, causent des maladies aux étrangers.

 

  Les rivières d'eau douce et saine à boire sont communément connues sous ces noms: le Pisuerga, qui passe par Itero del Puente; le Carrión, qui passe par Carrión; le Cea, par Sahagún; l'Esla, par Mansilla; le Porma, par un énorme pont entre Mansilla et Leon; le Torio, qui passe par Leon, au pied du Castro de los Judios; le Bernesga, dans la même ville, mais de l'autre coté, c'est-à-dire en direction d'Astorga; le Sil, qui passe par Ponferrada en Valverde; le Cúa, par Cacabelos; le Burbia, qui coule par le pont de Villafranca ; le Valcarce, qui passe par la vallée du même nom; le Miño, qui passe par Portomarín; et une rivière, appelée Labacolla, parce que dans un endroit touffu par lequel il passe, à deux milles de Saint Jacques, les pèlerins de nationalité française qui vont à Saint Jacques s'enlèvent les vêtements et, par amour de l'Apôtre, se lavent généralement non seulement leurs parties, mais la saleté de tout le corps. La rivière Sar, qui coule entre le Monte del Gozo et la ville de Saint Jacques, est considérée  comme salubre. On considère également comme salubre le Sarela, qui en direction de l'ouest, court de l'autre coté de la ville.

 

  J'ai fait cette description des rivières pour que les pèlerins qui vont à Saint Jacques essayent d'éviter de boire dans ceux qui sont mortels, et puissent choisir ceux qui sont sains pour eux et leurs montures."

                                                           --------------------------------------------------------------------------------

 

  retour à Guide_fr

  

delhommeb at wanadoo.fr - 03/01/2013 - 14/07/2016