Musique au temps du Codex (N. Colette)

 

                                                     LA MUSIQUE LITURGIQUE AU TEMPS DU CALIXTINUS

                                                                                 M. Nöel Colette

 

                                                          Cuadernos de Sección. Música 8. (1996) p. 21-40

                                                          - ISSN: 0213-0815 - Donostia: Eusko Ikaskuntza

 

  www.euskomedia.org/PDFAnlt/musiker/08/08021040.pdf

 

  Le manuscrit appelé Calixtinus, copié vers 1139, est l’un des souvenirs les plus prestigieux de la renaissance artistique et musicale du XIIème siècle. Arrivés au terme du voyage, les pèlerins exprimaient leurs joies et leurs espoirs dans un répertoire musical varié qui était à la fois témoin des richesses du passé, et enrichi de "modernes" embellissements: chants de processions, tropes, séquences, conduits, exécutés en lignes monodiques sinueuses, ou agrémentés des sonorités colorées qu’apporte la polyphonie. Ces mélodies nourrissaient l’inspiration du répertoire profane et du théâtre liturgique, qui s’épanouissait alors que s’élevaient les chefsd’oeuvre de l'art roman. Ce sont tous ces aspects qui sont ici évoqués.

 

  suite : voir : Musique au temps du Codex (N.Colette) PDF

                                                                  ---------------------------------------------------------------------------

      

  retour à Q.Culture Codex

  

delhommeb at wanadoo.fr - 22/12/2012