A. Moisan : Codex Calixtinus (fr)     

 

                                                                                  André MOISAN

                                                                    LE LIVRE DE SAINT JACQUES

                                                          ou CODEX CALIXTINUS DE COMPOSTELLE

 

                                                                           Etude critique et littéraire

 

                                         Librairie Honoré Champion, Editeur. 7, quai Malaquais - PARIS. 1992

                                                                                          * * *

 

  Le Codex Calixtinus, conservé aux archives de la cathédrale de Compostelle, y fut apporté en 1139-40 par le clerc poitevin Aimeri Picaud de Parthenay-le-Vieux.

 

  Ce corpus de 225 folios répartis sur cinq livres était destiné à la glorification de l'apôtre Jacques, à l'époque où le culte se rénovait sous l'impulsion de l'archevêque Diego Gelmfrez, ami du pape Calixte II (1119-24). D'où l'attribution quasi naturelle de la rédaction de ce Liber sancti Jacobi au pontife romain.

 

  Le livre I met en place une liturgie destinée à rehausser le culte par un Propre entièrement neuf. Le livre II ou Liber miraculorum est suivi, au livre III, des récits de la translation du corps de l'apôtre. Le livre IV ou Chronique de Turpin, relate la conquête de l'Espagne par Charlemagne, l'envoyé de saint Jacques; il s'intègre à l'ensemble, selon le contexte historique et culturel de l'époque. Le livre V, ou Guide du Pèlerin, présente les routes du pèlerinage de France en Galice et bénéficie de l'expérience du rédacteur.

 

  Par ses miniatures et sa riche partition musicale, le Codex est aussi un bon témoin de l'art du XIIe s., comme il l'est du pèlerinage compostellan par la fresque colorée qu'il en déroule.

 

  Ainsi, le Liber-Codex, loin de donner lieu à une dissection qui témoignerait d'étapes successives et laborieuses avant l'état actuel, est marqué d'une solide unité, à mettre au compte du rédacteur poitevin.

 

  Tel est le but de la présente étude, où la critique interne et comparative est jointe à une analyse méthodique et éclairante du texte, qui n'avait guère été tentée jusqu'ici pour l'ensemble de l'oeuvre.

 

  L'ouvrage est préfacé par dom Jacques Dubois, O.S.B., Directeur d'Etudes à l'Ecole Pratique des Hautes-Etudes (Paris).

 

  André Moisan, docteur d'Etat, spécialiste de l'épopée française et de l'hagiographie, est l'auteur d'un Répertoire des noms propres de personnes et de lieux cités dans les chansons de geste françaises et les oeuvres étrangères dérivées (Publ. Rom. et Fr. CLXXIII), Droz, Genève, 1986, 5 vol. (Prix H. Chavée de l'Académie des Inscriptions

et Belles Lettres).

                                                         ---------------------------------------------------------

    

  retour à Q.Culture Codex   

              

                                                           delhommeb at wanadoo.fr -  13/11/2016