Déclaration de Saint Jacques de Compostelle (Conseil de l'Europe)

 

  

Le 23 octobre 1987, le Conseil de l'Europe, associant la tradition de Compostelle à la formation d'une culture commune européenne, qualifia formellement l'ensemble des pèlerinages à Saint-Jacques de "Premier Itinéraire Culturel Européen".

 

En novembre 1999, c'est l'UNESCO qui inscrivait les chemins de Saint-Jacques au patrimoine mondial de l'humanité, prônant ainsi la sauvegarde du patrimoine historique, littéraire, musical et artistique créé par les pèlerinages.

 

Voici le texte intégral de la "Déclaration de Saint-Jacques-de-Compostelle", lue à Santiago par Marcello Oreja, alors Secrétaire Général du Conseil de l'Europe, au cours du lancement du premier "Itinéraire Culturel Européen"

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                                    DECLARATION DE SAINT-JACQUES-DE-COMPOSTELLE  

 

"La dimension de ce qui est humain dans la société, les idées de liberté et justice et la confiance dans le progrès sont des principes qui ont façonné historiquement les différentes cultures qui constituent la , si particulière, identité de l'Europe.

 

Cette identité culturelle est possible et l'a été en raison de l'existence d'un espace européen chargé de mémoire collective, traversé par des chemins capables de surmonter les distances, les frontières et les langues.

 

Le Conseil de l'Europe propose à présent la revitalisation de l'un de ces chemins, celui qui conduisait à Saint-Jacques-de-Compostelle, en tant que base et exemple pour des actions futures, compte tenu de son caractère

fortement symbolique dans le processus de construction de l'Europe.

 

A cet effet, nous lançons un appel aux autorités, aux institutions et aux citoyens afin de :

 

1. Poursuivre le travail d'identification des Chemins de Saint-Jacques sur l'ensemble du territoire européen;

 

2. Déterminer un système de signalisation des principaux points de l'itinéraire grâce à l'utilisation de l'emblème proposé par le Conseil de l'Europe ;

 

3. Développer des actions coordonnées de restauration et revalorisation du patrimoine monumental et naturel situé le long de ces Chemins ;

 

4. Créer des programmes d'animation culturelle qui permettent de récupérer l'héritage historique, littéraire, musical et artistique créé par les pèlerinages à Saint-Jacques-de-Compostelle ;

 

5. Promouvoir des échanges permanents entre les villes et les régions situées le long de ces chemins ;

 

6. Encourager, dans le cadre de ces échanges, la création artistique et culturelle contemporaine afin de renouveler sa tradition et faire la preuve des valeurs intemporelles de l'identité culturelle européenne.

 

Que la foi qui a animé les pèlerins au cours de l'histoire et qui les a réunis dans une entreprise commune, au-dessus des différences et des intérêts nationaux, nous pousse également à notre époque, et en particulier les jeunes, à continuer à parcourir ces chemins afin de construire une société fondée sur la tolérance, le respect d'autrui, la liberté et la solidarité."

 

        retour à Q.Culture spirit

 

05/02/2006

delhommeb at wanadoo.fr