Lous Roumious de Sent Jacqués

 

                                                        Lous Roumious de Sent Jacqués

 

Nous n'èrom bint ou trénto.

Hélas, moun Diou !

Nous n'èrom bint ou trénto

Bint ou trénto Roumious.

 

Boulèm ana à Sent Yacqués,

Hélas ! moun Dîou !

Pér gagna Paradis.

 

Proche dou pount qui tremble

Hélas ! moun Dîou !

Lou maoubès temps lous a susprés.

 

Se dîren lous us âous aoutes

Hélas ! moun Dîou !

Moun Dîou ! que haram nous aci ?

 

Caou dressa la chapèlo

Hélas ! moun Dîou !

Et da cadun lou soun ardit.

 

Y âou que l'ardit l'y manqué,

Hélas ! moun Dîou !

Bé l'y câou sounjia à mouri.

 

Lou praoubé enfant d'Alièto

Hélas ! moun Dîou !

Lou soun ardit l'y a tarit.

 

Tu, praoubé enfant d'Alièto

Hélas ! moun Dîou !

Y é qu 'as tu hèyt déns toun pays ?

 

J'éy maoudit lou mén pèro,

Hélas ! moun Diou !

Et y é la mio mèro aussi !

 

Qu'où troussont et qu'où ligont,

Hélas ! moun Dîou !

Catbat l'ayguo l'ant démbiat.

 

Et lous péchous et las anguilos

Hélas ! moun Dîou !

Que sé lou minjiérant tout bîou !

 

Très jours aprèts enta Sent Yacqués

Hélas ! moun Dîou !

Estèc un punt per déouant èts.

 

En très jours éstèc à Sent Yacques,

Hélas ! moun Dîou !

Un chic prumé que lou nabîou.

 

Moun Dîou ! enfant d' Alièto

Hélas ! moun Dîou !

Y é qui t'a dounc pourtat aci 7

 

Lou Boun Dîou et la Sénto Bièrjo

Hélas ! moun Dîou I

Sount éts que m'ant pourtat aci.

 

Jou n'èy hèyt affrount ni d'éscandâlo

Hélas ! moun Dîou !

Et jou nou m'en mériti pas.

 

Câou doublida, enfant d'Alièto

Hélas ! moun Dîou !

Ei mounta té pourta dam nous.

                                     -------------------------------------------------------------

Nous étions vingt ou trente,

Hélas ! mon Dieu !

Nous étions vingt ou trente,

Vingt ou trente pèlerins.

 

Nous voulions aller à Saint Jacques,

Hélas ! mon Dieu !

Pour gagner le Paradis.

 

Près du pont qui tremble

Hélas ! mon Dieu !

Le mauvais temps les a surpris.

 

Ils se dirent les uns aux autres

Hélas ! mon Dieu !

Mon Dieu ! que ferons-nous ici ?

 

Il faut élever une chapelle

Hélas ! mon Dieu !

Et donner chacun son argent

 

Et celui auquel l'argent manquera,

Hélas ! mon Dieu !

Il lui faut songer à mourir.

 

Le pauvre enfant d'Aliette

Hélas ! mon Dieu !

Son argent lui a tari.

 

Toi, pauvre enfant d'Aliette,

Hélas ! mon Dieu I

Et qu'as-tu fait dans ton pays?

 

J'ai maudit mon père,

Hélas ! mon Dieu !

Et ma mère aussi !

 

On le trousse et on le lie,

Hélas ! mon Dieu !

En bas de l'eau on l'a jeté.

 

Et les poissons et les anguilles

Hélas ! mon Dieu !

Le mangeront tout vivant.

 

Trois jours après à Saint Jacques

Hélas ! mon Dieu !

Il fut un peu par devant eux.

 

En trois jours il fut à Saint Jacques

Hélas ! mon Dieu !

Un peu plus tôt que le navire.

 

Mon Dieu ! enfant d'Aliette

Hélas ! mon Dieu !

Et qui t'a donc porté ici ?

 

Le Bon Dieu et la Sainte Vierge

Hélas ! mon Dieu !

Sont ceux qui m'ont porté ici.

 

Je n'ai fait affront ni scandale

Hélas! mon Dieu !

Et je ne m'en mérite pas.

                                                    --------------------------------------------------

    

  retour à Q.Culture musique

  home

                                                                       01/010/2012

delhommeb at wanadoo.fr