La grande chanson (version 2)  

          

   

 1 Quand nous partîmes de France,

En grand désir,

Nous avons quitté père et mère,

Trist' et marris;

Au cœur avions si grand désir,

D'aller à Saint-Jacques,

Avons quitté tous nos plaisirs,

Pour faire ce voyage.

 

  Refrain

Nous prions la Vierge Marie,

Son fils Jésus,

Qu'il plaise nous donner

Sa sainte grâce,

Qu'en Paradis nous puissions voir

Dieu et M. Saint-Jacques.

 

2. Quand nous fûmes en la Saintonge,

Hélas mon Dieu,

Nous ne trouvâmes point d'églises,

Pour prier Dieu;

Les Huguenots les ont rompues,

Par leur malice,

C'est en dépit de Jésus-Christ,

Et la Vierge Marie.

 

3. Quand nous fûmes au port de Blaye,

Près de Bordeaux,

Nous entrâmes dedans la barque,

Pour passer l'eau;

Il y a bien sept lieues par eau,

Bonnes me semble,

Marinier passe promptement,

De peur de la tourmente.

 

4. Quand nous fûmes dedans les Landes,

Bien étonnés,

Avions de l'eau jusqu'à mi-jambes,

De tous cotés;

Compagnons nous faut cheminer,

En grandes journées,

Pour nous tirer de ce pays

De si grandes rosées.

 

5. Quand nous fûmes à Bayonne,

Loin du pays,

Nous fallut changer nos couronnes

En fleur de lys;

C'était pour passer le pays

De la Biscaye,

C'était un rude pays à passer,

Qui n'entend pas le langage.

 

6. Quand nous fûmes à Sainte-Marie,

Hélas! mon Dieu!

Je regrettois la noble France,

De tout mon cœur;

Et j'avais un si grand désir

D'être auprès,

Aussi de tous mes grands amis,

Dont j'en suis en malaise.

 

7. Quand nous fûmes à la montagne

Saint-Adrien,

Au cœur me vient une pensée

De mes parens;

Et quand ce vient au départir

De cette ville,

Sans dire adieu à nos amis,

Fîmes à notre guise.

 

8. Entre Peuple et Victoire,

Fûmes joyeux,

De voir sortir des montagnes

Si grande odeur;

De voir le romarin fleurir,

Thym et lavande,

Rendîmes grâces à Jésus-Christ,

Lui chantâmes louanges.

 

9. Quand nous fûmes à Saint-Dominique,

Hélas! mon Dieu!,

Nous entrâmes dedans l'église,

Pour prier Dieu;

Le miracle du pèlerin,

Par notre adresse,

Avons ouï le coq chanter,

Dont nous fûmes bien aise.

 

10. Quand nous fûmes à Burgue, en Espagne,

Hélas! mon Dieu,

Nous entrâmes dedans l'église

Pour prier Dieu;

Les Augustins nous ont montré

Un grand miracle,

De voir le Crucifix suer,

Rien de plus véritable.

 

11. Quand nous fûmes dedans la ville

Nommée Léon,

Nous chantâmes tous ensemble

Cette chanson;

Les dames sortoient des maisons

En abondance,

Pour voir chanter les pèlerins,

Les enfants de la France.

 

12. Quand nous fûmes hors de la ville,

Près de Saint-Marc,

Nous nous assîmes tous ensemble,

Prés d'une Croix;

Il y a un chemin à droite,

Et l'autre à gauche,

L'un mène à Saint-Salvateur,

L'autre à Monsieur Saint-Jacques.

 

13. Quand nous fûmes au Mont-Etuves,

Avions grand froid,

Ressentîmes si grande froidure,

Que j'en tremblois;

A Saint-Salvateur sommes allés,

Par notre adresse,

Les reliques nous ont montré,

Dont nous portons la lettre

 

14. Quand nous fûmes au Pont qui tremble,

Bien étonnés,

De nous voir entre deux montagnes,

Si oppressés;

D'ouïr les ondes de la mer

En grande tourmente,

Compagnons nous faut cheminer,

Sans faire demeurance.

 

15. Quand nous fûmes dans la Galice,

A Rivedieu,

On voulait nous mettre aux Galères,

Jeunes et vieux;

Mais nous nous sommes défendus

De notre langue,

Avons dit qu'étions Espagnols,

Et nous sommes de France.

 

16. Quand nous fûmes à Montjoie,

Fûmes joyeux,

De voir une si belle église,

En ce saint lieu,

Du glorieux ami de Dieu,

Monsieur Saint-Jacques,

Qui nous a tous préservés,

Durant ce saint voyage.

 

17. Quand nous fûmes à Saint-Jacques, Grâce à Dieu,

Nous entrâmes dedans l'église,

Pour prier Dieu;

Aussi ce glorieux martyr,

Monsieur Saint-Jacques,

Qu'au pays nous puissions retourner,

Et faire bon voyage.

 

  retour à Q.Culture musique

  home

                                                                         16/02/2010
                                                delhommeb at wanadoo.fr