La Grande Chanson 3

 

                                                                    

R. Nous prions la Vierge Marie,

Et son cher Fils,

Qu'après avoir quitté la vie,

Et nos amis,

Il lui plaise nous accorder,

A tous la grâce,

Qu'en Paradis nous puissions voir,

Le Bienheureux Saint Jacques.

 

        Miracles

13. Arrivés à Saint-Dominique,

Le coq chanta,

Nous l'entendîmes dans l'église,

Nous étonna.

On nous dit que le pèlerin,

Par un miracle,

A ce signe ressuscita,

Ce n'est pas une fable.

 

14. A Burgos, grande et belle ville,

Nous, pèlerins,

Visitâmes la belle église,

Des Augustins.

Ces Pères furent nous montrer,

Le grand miracle,

De voir un crucifix suer,

C'est chose véritable.

 

15. Quand nous passâmes dans la ville,

Nommée Léon,

Nous chantâmes d'un air agile,

Cette chanson.

Les dames sortaient des maisons,

Avec décence,

Pour voir chanter nos compagnons,

A la mode de France.

 

16. Quand nous fûmes au Port d'Estures,

Bien fatigués,

Je sentis si grande froidure,

Que j'en tremblais.

Pour aller à Saint-Salvateur,

Voir la relique,

Nous marchâmes avec vigueur,

Sur la route publique.

 

17. Quand nous fûmes au Pont Qui Tremble,

Bien étonnés,

De nous voir une troupe ensemble,

Fort exposés.

Voyant les ondes de la mer,

Dans leur furie,

Dont le choc nous faisait trembler,

Et craindre pour la vie.

 

18. Quand nous fûmes dans la Galice,

A Rivedieu,

On nous marquait pour la milice,

Jeunes et Vieux.

Nous nous sauvâmes de ce lieu,

En diligence,

Et demandâmes tous à Dieu.

Sa divine assistance.

 

  page précédente

  page suivante

            retour à Q.Culture musique

 

23/06/2004
delhommeb at wanadoo.fr