Hospitalier (Esprit du Chemin)

 

                                                         Profil “L’Esprit du Chemin” 

                (Gîte "Esprit du Chemin" 64220 St Jean Pied de Port - 40 rue de la Citadelle)

                                                 -----------------------------------------------------

 

                                                   Travailler comme hospitalier

  http://www.espritduchemin.org/fr/travailler-comme-hospitalier22/12/2013

 

- Ci-dessous nous vous informons sur le travail de hospitalier dans notre gîte.

- On peut trouver plus d’informations dans les parties écrites pour nos hôtes :

  * “gîte” ci-dessous et http://www.espritduchemin.org/fr/node/39

  *  “réservations” ci-dessous et http://www.espritduchemin.org/fr/node/19

 

  Pour et par

- “L’Esprit du Chemin”, est un gîte pour les pèlerins, et par les pèlerins:

   * pour : tout d’abord le gîte est destiné aux pèlerins qui sont en route vers Santiago de Compostelle ou en reviennent. Les randonneurs du GR-10, qui passe aussi devant notre porte, sont aussi les bienvenus.

  * par : le gîte a été fondé par Huberta et Arno. Ils ont acheté la maison et la mettent à disposition en tant que gîte. A côté d’ Huberta et Arno, d’autres volontaires travaillent aussi dans et pour le gîte. La plupart des hospitaliers viennent des Pays-Bas. D'autres viennent de France, Belgique, Allemagne, Angleterre, Canada et États-Unis.

 

  Statut juridique

- Après avoir longtemps hésité, mi-2008, nous avons opté pour le statut d’une ‘’Entreprise individuelle’’. A première vue cela n’a aucun sens: le gîte "L’Esprit du Chemin" n’est ni une "entreprise", ni surtout  pas "individuelle". Mais on nous a convaincu que ce statut est pratiquement à conseiller dans notre situation. Surtout vu que la maison (40, rue de la Citadelle), que nous avons mise à disposition pour en faire un gîte, reste notre propriété privée.

- Les investissements faits dans le gîte sont couverts par les revenus. Ce qui reste est réservé pour : les grands travaux d’entretien de la maison (par exemple le remplacement du toit (2013)), en cas de calamités (par exemple: un pèlerin fait une réclamation qui paraît juste et n'est pas couverte par l’assurance), et de nouveaux projets pour ‘’le Chemin’’, comme par exemple notre nouveau site START Camino.

 

  A un carrefour

- Notre gîte se situe à un carrefour. Juste avant Saint-Jean-Pied-de-Port (en langue basque : Donibane Garazi) se rejoignent trois des quatre vieux chemins de pèlerinage qui traversent la France. La petite ville elle-même est pour beaucoup de pèlerins le point de départ de leur chemin ou d’une nouvelle étape. L’accès y est facile, et elle se situe aux pieds des Pyrénées. Comme le chemin (Camino) devient de plus en plus connu, la petite ville est un endroit de séjour très animé.

- En 2009, par exemple, nous avons accueilli plus de 2800 pèlerins, en total pour presque 3100 nuitées. 92% des visiteurs ont pris le repas du soir en commun, 94% ont pris le petit déjeuner, et 45% ont commandé un casse-croûte. Ces seuls chiffres expliquent déjà que les hospitaliers travaillent dur.

- Mais ce qui joue aussi…….. Saint-Jean est par excellence un endroit d’arrêt international, beaucoup plus que n’importe quel autre endroit le long des chemins de Saint-Jacques en France. Quoique beaucoup de pèlerins maîtrisent plusieurs langues, beaucoup d’autres ne savent parler qu’une seule langue. Beaucoup de pèlerins ont fait un long voyage. A pied ou a vélo, mais aussi en avion, bus et/ou train. En soi cela est déjà fatigant, mais parfois il est aussi question d’un décalage horaire.

- Beaucoup de pèlerins sont un peu tendus par la pensée du trajet qu’ils vont parcourir. Surtout que le chemin commence par la traversée des Pyrénées. Même les pèlerins à pied ou à vélo qui sont en route déjà depuis un bon moment appréhendent de les traverser. Et  au moins à cause des histoires angoissantes qui circulent. Tous ces facteurs font appel à la flexibilité et l’énergie des hospitaliers. Et encore nous avons "oublié" de mentionner qu’un bon nombre de pèlerins demandent une attention spéciale…

- Parfois on n’en peut plus. Et si en outre il y a un pèlerin qui ne se montre pas vraiment reconnaissant……. Ou bien, si de loin on pense déjà pouvoir constater que quelqu’un n’est pas un véritable pèlerin….. Alors on se demande pourquoi au fond on est devenu hospitalier. Surtout vu qu’on ne gagne "rien". Chacun a sa propre réponse. Pour nous et pour plusieurs autres hospitaliers elle a trait au fait que nous souhaitons "rendre service" à autrui, exactement comme nous avons nous-mêmes eu la chance d’être vraiment bien accueillis durant notre propre voyage. Et puis nous avons pu apprendre, dans la pratique et chaque fois de nouveau, qu’on se trompe facilement en jugeant autrui et leur "sincérité"……et on est aussi venu à se demander si c’est bien notre tâche d’en juger….

 

  Planning

- Nous partons du principe les hospitaliers travaillent durant quinze jours. Plus court n’est pas souhaitable, sauf si par exemple quelqu’un a déjà travaillé une fois chez nous. Alors il est déjà au courant.

- Il y a alors un planning par deux semaines, du samedi au samedi. Pour un autre jour de début ou de fin, nous vous prions de nous consulter. Ceci est pour éviter de trop longs chevauchements, ou au contraire des trous dans notre planning.

- En principe nous faisons ce planning selon le principe du “premier venu premier servi”. Puisque beaucoup de personnes veulent savoir où ils en sont, vu leur propre planning.

- Voici le planning pour la saison prochaine > planning 2014 (à partir de janvier prochain)

  http://www.espritduchemin.org/fr/node/58/popup

  Les semaines colorées dans le tableau sont "prises". Si vous souhaitez exactement cette semaine-là, veuillez nous en informer. Si une place se libère, nous vous contacterons tout de suite.

- Les hospitaliers se répartissent les tâches et leur temps libre en commun accord, prenant en compte ce qu’il y a à faire, les compétences de chacun et l’envie de procéder à certaines  tâches. D’importants groupes de tâches fixes sont : prendre soin des petit-déjeuner et des casse-croûtes, responsable de l’accueil et du départ d’une grande diversité de pèlerins, faire la cuisine pour les pèlerins (dont on ne connaît le nombre qu’au dernier moment), et faire le ménage, la vaisselle et la lessive. Et évidemment il y a toujours des bricoles à faire, dans et autour de la maison.

- De temps à autre, il est vraiment nécessaire de pouvoir changer d’air. Cela aussi est décidé en commun accord. Vous pouvez aussi profiter du charme des environs en ne planifiant pas trop juste votre arrivée et votre départ. Plusieurs personnes ont déjà ajouté des jours supplémentaires à leur séjour. Nous seront heureux de vous aider en donnant des tuyaux, des cartes, etc…..

 

  Règlement de maison

- Le gîte connaît peu de règles. Nous sommes (presque) tous des adultes, n’est-ce pas? Les quelques règles que nous avons concernent surtout le rythme du jour. Le gîte étant plutôt petit, il importe que les habitants temporaires tiennent compte les uns des autres. C’est pourquoi il y a des heures de début et de fin pour le repos nocturne, avec un peu de flexibilité tenant compte des saisons et parfois du temps. Et puis il y a une heure fixe pour le repas en commun le soir. Ces quelques règles s’appliquent et aux hôtes et aux hospitaliers. Par expérience, nous savons qu’il faut parfois s’y habituer au début, mais qu’on en voit plus tard - une fois qu’on est frappé par la fatigue - aussi les avantages.

 

  Hébergement

- Le grenier du gîte est le domaine des hospitaliers. Il y a une petite salle de bains et une cuisine simple, mais spacieuse. Huberta et Arno y ont une petite chambre et une pièce privée. De plus il y a une chambre pour les autres volontaires, avec deux lits. Les draps, les duvets et les serviettes sont fournis. Pas besoin de les emporter.

 

  Frais

- Pour le remboursement des frais, nous suivons la même politique que l’Association Néerlandaise de Saint Jacques. Cette association gère la fameuse "albergue" de Roncevaux, de l’autre côté de la montagne.

- Cela signifie: le voyage, à et de Saint-Jean, est à vos propres frais (y compris une éventuelle assurance de voyage qu’il vous faut contracter séparément).

- Les frais de séjour (logement, nourriture et boissons) sont aux frais du gîte "L’Esprit du Chemin".

- En savoir plus > accès.

  http://www.espritduchemin.org/fr/node/24

 

  Assurance

- L’assurance du gîte comprend une assurance responsabilité légale. (même si tout le monde a déjà une assurance obligatoire de responsabilité légale).

 

  Pour terminer

- Les expériences ont montré que l’enthousiasme seul ne suffit pas pour pouvoir travailler en tant que hospitalier à part entière. Nous en avons pour nous-même tiré la leçon qu’il est nécessaire de donner au préalable une image précise et claire de ce que le poste implique (après avoir compris cela nous-même petit à petit). Un remède est cette page.

- En contrepartie, nous demanderons aux nouveaux candidats de définir au préalable ce qu’ils souhaitent "gagner" et ce qu’ils souhaitent "apporter". Ensuite, nous regarderons ensemble si nos attentes s’harmonisent.

- En ce qui concerne ce que vous pouvez apporter: tenez en compte que notre gîte est un lieu international. Le français et l’anglais sont les langues véhiculaires les plus importantes, puis après l’allemand, le néerlandais et l’espagnol. C'est-à-dire que ceux qui parlent plusieurs langues ont vraiment un grand avantage.

 

  Planning saison 2014

- (à partir de janvier prochain)

  http://www.espritduchemin.org/fr/node/58/popup

 

  Conseil: frais de voyage

- De plus en plus d’hospitaliers combinent leur travail en tant que volontaire à  Saint-Jean avec de courtes vacances dans la région, par exemple en suivant un bout du Chemin (Camino).  Alors on voit les frais de voyage dans une toute autre perspective.

 

  Conseil: en cas d’urgence

- Nous demandons à tous les hospitaliers de nous donner le nom et le numéro de téléphone de quelqu’un qu’on pourrait contacter en cas d’urgence, et/ou d’utiliser un contact sous le nom « ICE » (ou ECU en français) dans leurs carnet d'adresse de téléphone portable > en cas d'urgence.

  http://fr.wikipedia.org/wiki/In_Case_of_Emergency

 

  Service et prix

- Pour donner une impression des services et des prix de notre gîte en comparaison des autres gîtes: voyez > sommaire des gîtes à Saint-Jean.

  http://www.espritduchemin.org/fr/node/57/popup

               -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

                                                                 Notre gîte

  http://www.espritduchemin.org/fr/notre-g%C3%AEte

 

- "L’Esprit du Chemin" est ...

  * un gîte pour et par les pèlerins,

  * qui offre l’hospitalité et le refuge

  * dans une tradition de simplicité, qualité et inspiration.

  * le gîte est entièrement exploité par des bénévoles et n’a donc pas de but lucratif.

  * bref: un gîte dans "l’esprit du chemin" vers Santiago de Compostela.

- Notre gîte se situe au pied des Pyrénées, dans l'enceinte de Saint-Jean-Pied-de-Port, dans une rue historique: la rue de la Citadelle.

- On suppose que notre maison a été construite à la fin du Moyen Age ! C’est une maison typiquement basque: des murs épais, des planchers magnifiques, un escalier spacieux, et dans les couleurs traditionnelles rouge et blanc. Nous sommes vraiment fiers de pouvoir y exploiter un gîte pour les pèlerins.

- Notre gîte dispose de quatre chambres rustiques et agréables, avec au total 18 lits (2x3, 1x4 et 1x8): 7 lits superposés et 4 lits individuels.

- Au rez-de-chaussée se trouve une cuisine, un deuxième salon et une grande terrasse agréable, où vous pouvez vous détendre et rencontrer d’autres hôtes. Dans le jardin à l’arrière il y a encore deux terrasses, avec une jolie vue sur la ville et les montagnes. Dans le jardin se trouve aussi notre «maison d’inspiration».

- Vous pouvez également utiliser notre bibliothèque, les jeux de société et le matériel de dessin.

- Il y a bien sûr des sanitaires simples avec deux douches bien chaudes, et un endroit pour faire une lessive (à la main), l’essorer et la laisser sécher.

- Vous pouvez garer votre bicyclette en toute sécurité.

- Vous pouvez loger chez nous, et le soir vous attabler en compagnie internationale pour un dîner (hors d’oeuvre, plat principal et dessert) en ambiance familiale. Si vous le désirez, nous vous préparons un petit déjeuner substantiel, ainsi qu’un casse-croûte à emporter.

- Contrairement aux "albergues" en Espagne, vous pouvez rester deux nuits chez nous (ou plusieurs nuits, en cas de maladie ou de blessure).

 

  Pas de WIFI         

- Faire le Camino est une belle possibilité de laisser derrière vous la vie "normale" pour un certain temps. Mais que faire quand cette vie vous poursuit digitalement ? C’est pourquoi on ne vous offre pas de service wifi.

- Ceux qui doivent être "online" peuvent utiliser gratuitement l’internet à l'Accueil des Pèlerins, de l’autre côté de la rue.

 

  Cuisine des pèlerins

- Au Moyen-Age, pour les pèlerins, souffrir de la faim et de la soif était un tourment perpétuel. Trouver de la nourriture était un problème quotidien, et on ne pouvait pas toujours se fier aux hospitaliers. Une chanson de pèlerin nous raconte l'histoire d'un hospitalier de Burgos qui, attaché à un pilier, était percé de flèches pour avoir empoisonné quelques centaines de pèlerins.

- La cuisine de "l'Esprit du Chemin" est contemporaine, nourrissante et saine. Par amour et respect de l’homme et de la nature, les hospitaliers créent des repas équilibrés, utilisant surtout des produits de la région et de la saison.

             ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

                                                             Réservations

  http://www.espritduchemin.org/fr/r%C3%A9servations

 

- Voyager jour après jour et décider au moment même où vous vous arrêterez, nous semble le mieux pour être dans "l’esprit du chemin". Faire une réservation est surtout intéressant pour ceux qui commencent leur chemin à Saint-Jean-Pied-de-Port et viennent de loin. C’est d’ailleurs habituel de réserver un gîte sur le chemin du Puy (GR 65), surtout dans la haute saison. C'est pourquoi nous offrons également ce service. Par contre, nous gardons chaque jour quelques lits pour les pèlerins qui ne réservent pas ou qui sont déjà sur le chemin vers Saint-Jean depuis longtemps.

- Nous considérons notre gîte comme un vrai lieu de rencontre pour les pèlerins. Pour la réservation cela implique les points suivants:

  * nous donnons priorité aux pèlerins qui, le soir, participent au repas en commun, servi à 19h30 - 19h45. (Si vous préférez ne pas participer, ou si vous arriverez trop tard: s'il vous plaît réservez dans l'un des gîtes où aucun repas est offert),

  * nous n’acceptons pas de réservation pour les groupes de plus de 6 personnes,

  * nous n’acceptons pas de réservations de personnes qui sont escortées de voitures,

  * vous pouvez réserver “un lit”, mais pas de place ou chambre spécifiques. Nous répartissons les lits jour-pour-jour, et nous essayons de le faire de notre mieux.

- Surtout du point de vue hygiène, les chiens ne peuvent pas passer la nuit dans notre gîte. Il en est de même dans les “albergues” en Espagne.

- Lisez s.v.p. aussi nos “règles du jeu” > ci-dessous

- Vous pouvez réserver par remplir et envoyer la demande de réservation > ci-contre. Il n’est pas nécessaire de payer des arrhes, mais n’oubliez pas de nous informer aussitôt que possible quand vos projets changent.

- Si vous voulez réserver sur le chemin, vous pouvez nous contacter par téléphone: +33(0)5 59 37 24 68.

- Hors saison :  Si notre gîte est fermé, nous vous conseillons de  vous rendre au bureau des pèlerins, qui se trouve  juste en face. Vous pourrez y demander une place dans le gîte communal. Vous ne pouvez pas y faire de réservation, mais hors saison ce n’est pas nécessaire. (si le gîte est tout de même complet, on vous aidera à trouver du logement ailleurs).

 

  Règles du jeu

- Les principaux règlements concernent le repos nocturne : nous fermons le gîte à 22.00h et nous demandons à tous de respecter le sommeil d’autrui de 22h30 à 6h30.

- Ceci implique que vous ne pourrez pas quitter avant 6h30 (> 1).  

- Nous servons le petit déjeuner de 6h30 à 7h30 (> 2).

- 1..Ça ne vaut pas la peine de stresser, même si vous voulez faire le trajet jusque Roncevaux en un seul jour. Cette étape compte en moyenne 8 heures, et à l' "albergue" de Roncevaux il y a assez de place.

- 2..Au début et à la fin de la saison, nous allongeons l’heure indiquée d’environ une demi-heure, compte tenu de l’obscurité matinale. En cas de fortes chaleurs, nous la réduisons, afin que tout le monde puisse se mettre en route plus tôt.

 

  Réservations

- Pour nous, la saison 2013 est terminée.

- Ici, vous trouverez  > autres hébergements  à Saint-Jean-Pied-de-Port.

  http://www.espritduchemin.org/fr/node/57/popup

- Réservations 2014: à partir de février

  * demi-pension (séjour, repas du soir,  petit-déjeuner): 22 €

  * casse-croûte: 3 €

                     ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    

  retour à Q.Pratique retour

  home

                                                                       01/01/2014

delhommeb at wanadoo.fr