Hospitalier (Barraba)

 

                                                                Un hospitalier

                                                             Flavio BARRABA

                                                 (Chemin Faisant - Alpilles n° 36)

 

  Hospitalier (Barraba) PDF

 

  Un hospitalier est une personne qui, après avoir fait son chemin, décide de donner un peu de son temps et de ses énergies pour servir les autres....

 

  Un hospitalier est une personne qui a envie de rendre aux autres ce qu'il a reçu... en bien et en mal !!

 

  Un hospitalier est disposé à supporter les personnes agaçantes, à nettoyer la merde, à couver ses pèlerins, à ne pas dormir assez, à manger encore moins, à ne pas se préoccuper de soi et à s'occuper des autres...

 

  Un hospitalier vit content des petites gratifications qui lui sont accordées....

 

  Un hospitalier est heureux quand on dîne, on parle, on est bien ensemble...

 

  Un hospitalier ne juge jamais les casse-pieds, mais il sait apprécier les personnes gentilles, bien élevées, sociables... et qui comprennent ses efforts et sa bonne volonté !

 

  Un hospitalier écoute toujours, bien que d'une seule oreille... ceux qui ont toujours des choses à dire ou raconter...

 

  Un hospitalier parfois parle de soi, mais toujours avec pudeur et seulement pour briser le silence ou permettre à l'autre de s'ouvrir...

 

  Un hospitalier apprend toujours par l'expérience et s'améliore avec le temps comme le bon vin...bien qu'il puisse aussi virer au vinaigre !!

 

  Un hospitalier est souvent fâché (lui sait pourquoi), mais il suffit de le prendre par le bon coté...

 

  Un hospitalier qui demeure fâché, bien que les choses aillent bien, il vaut mieux qu'il retourne chez lui et arrête de faire l'hospitalier...

 

  Un hospitalier n'est jamais trop serviable, sinon il passe pour un laquais...

 

  Un hospitalier pousse son service jusqu'à la limite de tamponner les crédenciales des touristes en groupe, tout en sachant qu'ils viennent de descendre du car...

 

  Un hospitalier ne permettra jamais à un touriste d'entrer dans l'auberge pour photographier les pèlerins, leur souffrance, leur fatigue et leurs ampoules...

 

  Un hospitalier ne permettra jamais d'entrer pour voir si les lits sont confortables...

 

  Un hospitalier ne permettra jamais aux "professionnels du chemin" de voir si leurs "amies" sont arrivées....domaine réservé !!

 

  Un hospitalier sait comprendre peines et douleurs, parfois sait les soigner, souvent se soigne lui-même...en servant les autres...

 

  Un hospitalier sait couper court et décider des priorités, sinon quel hospitalier est-il ??

 

  Un hospitalier sait soigner les ampoules, les tendinites, les contractures, la dysenterie et la solitude...

 

  Un hospitalier ne peut pas se souvenir de tous ceux qui passent par là.... mais tous se souviendront de lui... en bien ou en mal !!

 

  Un hospitalier doit être polyglotte et capable de parler avec les mains et des signes tracés sur des feuilles improbables de toute sorte...

 

  Un hospitalier est heureux quand on lui envoie un mail avec photo ou une carte postale: l'hiver est long et dur pour qui est habitué à être au milieu de dizaines de personnes 7 mois par an...

 

  Un hospitalier est comme une prostituée: il est à tous et à personne... un hospitalier doit cheminer pour voir ce dont ont besoin les pèlerins...

 

  Un hospitalier doit voir les choses avec ses yeux, son instinct et son expérience...

 

  Un hospitalier donne la priorité aux personnes âgées... parce que ce sont nos mamans et papas...

 

  Un hospitalier donne la priorité aux enfants et aux mères... parce que ce sont nos femmes et enfants...

 

  Un hospitalier donnera toujours la priorité aux filles ... surtout si jeunes et jolies ... parce que ce sont nos filles...

 

  Un hospitalier aura des égards pour les femmes seules... parce que ce sont nos amies !

 

  Un hospitalier, en principe, ne cède pas aux charmes des dames... à moins qu'il n'en soit amoureux... pour un jour, un mois ou pour la vie...

 

  Un hospitalier ne fera pas de propagande religieuse parce que tous ont leurs droits ...

 

  Un hospitalier offre ses connaissances du chemin gratis, mais il n'est pas une encyclopédie à feuilleter...

 

  Un hospitalier disparaît de la scène quand il comprend qu'il est en train de devenir un mythe ou une légende métropolitaine...

 

  Un hospitalier traite toujours mal d'autres hospitaliers qui ne font pas bien leur service...

 

  Un hospitalier doit apprendre avec ceux plus expérimentés et... on ne finit jamais d'apprendre !

 

  Un hospitalier est un type curieux par nature et accompli par l'expérience...

 

  Un hospitalier est toujours bien qu'il soit avec 0, 1, 100, 1000 pèlerins en même temps...

 

  Un hospitalier est toujours, partout et de toute façon, un hospitalier.

 

  Amitiés. Un Pèlerin italien. Flavio Barraba

 

          (on t'a reconnu, Flavio V. !)

                                          ------------------------------------------------------------

      

  retour à Q.Pratique retour

  home

                                                                       11/07/2014

delhommeb at wanadoo.fr