Sécurité (Grave)  

 

              COMPOSTELLE une « IMMORTELLE RANDONNEE ? » par Georges GRAVE

  Alpilles - Chemin Faisant n° 41

 

  Le titre du célèbre ouvrage de Jean Christophe Rufin ne s’applique pas à la lettre à ce qui se déroule réellement sur le Chemin. Chaque année, plusieurs décès de pèlerins sont enregistrés sur les différents chemins vers Compostelle, ce qui statistiquement n’est pas anormal, compte tenu du nombre important de pèlerins (plusieurs centaines de milliers de pèlerins par an). Les pèlerins effectuant le pèlerinage pour la première fois sont surpris, en particulier sur la partie espagnole, de trouver sur leur chemin des stèles à la mémoire de pèlerins de toutes nationalités décédés sur le chemin.

 

  Loin de nous effrayer et de nous décourager à partir sur le Chemin, il est important d’avoir bien conscience que marcher sur les chemins de Compostelle n’est pas quelque chose d’anodin, et qu’il faut respecter un minimum de règles de sécurité pour ne pas risquer de voir se transformer en drame une expérience humaine qui se veut riche et inoubliable.

 

  Marcher plus de 1500 km, ou simplement 200 ou 300 km, selon le temps dont on dispose et le projet que l’on a, nécessite une préparation sérieuse avant le départ, et le respect d’un minimum de règles pendant le chemin.

 

  Avant le départ

 

- Se préparer physiquement, en effectuant des sorties sac à dos avec des distances proches de celles envisagées.

 

- Prévoir éventuellement une visite médicale, en particulier pour les personnes susceptibles de rencontrer

des problèmes cardio-vasculaires.

 

-  S’équiper avec un matériel adapté pour affronter les dangers du chemin (vêtements pour les intempéries,

vêtements et sacs visibles par les véhicules..).

 

- Prévoir une fiche médicale accessible avec son identité, l’indication du Groupe Sanguin, des allergies à

certains médicaments, et les coordonnées des personnes à prévenir en cas d’accident. A cet effet il est

conseillé d’utiliser le système ICE (ou ECU en français). Voir la petite note en fin d’article.

 

  Sur le chemin

 

- Marcher sur le côté gauche lors des passages sur les routes, et faire en sorte d’être visible des conducteurs de véhicules (gilets jaunes de voiture, vêtements fluorescents).

 

- Être très vigilant lors des traversées de routes, en particulier quand on arrive d’un chemin "la tête dans

les étoiles"», plongé dans ses pensées. Savoir que, les jours de pluie, le haut de la cape sur la tête peut diminuer le bruit d’un véhicule et réduire une partie de la vision périphérique, d’où le risque de ne pas voir arriver un véhicule. Donc, bien tourner la tête avant de s’engager pour traverser une route.

 

- Ne pas dépasser ses limites physiques, notamment dans les étapes montagneuses ou les étapes longues,

et ne pas relever inconsidérément des défis physiques avec d’autres pèlerins. Les étapes du passage

des Pyrénées entre Saint-Jean-Pied-de-Port et Roncevaux, et celle du Cebreiro à l’entrée en Galice, sont

parmi les plus belles et les plus mythiques, mais aussi parmi les plus accidentogènes. Gardez votre rythme

et "ne vous mettez pas dans le rouge".

 

- Ecouter les accueils pèlerins et la Gendarmerie en hiver, quand ils déconseillent certains itinéraires enneigés. Cette année encore, dans les Pyrénées, il a fallu mobiliser des secours importants pour retrouver des pèlerins perdus dans la montagne dans la neige et le brouillard, transis de froid, et qui n’avaient pas respecté les consignes. En Espagne, à présent, les secours aux pèlerins perdus sont facturés au prix fort aux "égarés", avec des montants dissuasifs.

 

- Ne pas se baigner dans l’océan sur des plages sans autres baigneurs dans l’eau. Il y a des marées et des

courants dans l’Océan Atlantique. Se renseigner auprès des habitants.

 

- Pour les femmes seules, marcher en étant toujours visible d’autres pèlerins.

 

  Ces petits rappels ont simplement vocation à vous permettre d’être dans la prévention et l’anticipation de certaines situations, pour préparer et réussir votre chemin. En respectant ces règles minimales de sécurité, vous renforcerez vos chances de vivre pleinement cette belle aventure humaine et spirituelle des chemins de Compostelle et/ou de Rome, Jérusalem…

 

  Nous vous souhaitons un "Bon Chemin".

                                                         --------------------

 

  Note sur le programme ICE (ECU) :

 

  Cet acronyme de In Case of Emergency (ou "En Cas d'Urgence") est un programme qui vise à aider les premiers intervenants (comme les paramédicaux, les pompiers et les agents de police) à contacter les proches des victimes, pour obtenir des informations médicales importantes.

 

  Il encourage les gens à entrer, dans leur carnet d'adresses de téléphone mobile, un contact sous le nom "ICE". Le but de cette démarche propose à tout possesseur d’un téléphone mobile de sauvegarder sous ce nom le numéro de téléphone de la ou les personne(s) qu'il voudrait prévenir en cas d'accident.

 

  Fréquemment, lorsque les premiers intervenants, la police ou le personnel médical, arrivent sur les lieux d’un accident, la victime est inconsciente ou en état de choc. Elle est incapable de fournir des renseignements importants à l’agent qui pourrait lui sauver la vie ou aviser sa famille de son accident.

 

  Si une liste d’adresses téléphoniques comporte ICE ou ECU suivi du nom du parent le plus proche ou d'un contact avec ses coordonnées, celui-ci pourra fournir les renseignements aidant à prendre des décisions ou communiquer avec des proches.

 

  Cette fonction est intégrée directement dans certains smartphones. Le contact ICE est aussi placé en tête du répertoire, et sur la fiche ICE on peut donner des informations médicales et mettre plusieurs contacts. La fonction ICE est même accessible si le code PIN n'a pas été rentré...(ou même si le téléphone est verrouillé

par un code); dans ce cas,.les informations associées à ICE sont seulement visibles (pour appeler, il faut un autre téléphone ou le code PIN).

                                 ----------------------------------------------------------------------------

    

  retour à Q.Pratique route

  home

                                                                       03/09/2015

delhommeb at wanadoo.fr