Sac à dos (Cilio)

 

                                                              LE SAC A DOS (CILIO)

                                       (http://membres.lycos.fr/compostelle/index.html)

 

  Leitmotiv lancinant : c'est vous qui  portez !

 

Qui veut aller loin doit ménager sa monture,

En l'occurrence ses épaules, son dos, ses hanches, ses genoux et ses chevilles.

Le sac à dos devra être le plus léger possible: le sac lui-même, d'abord, et, bien sûr, son contenu.

L'apprenti randonneur qu'est souvent le pèlerin n'ayant jamais mis de façon prolongée un pied devant l'autre, va aller dans le premier magasin de sport venu, s'enquérir d'un sac à dos pour "aller à Compostelle".

Ce à quoi le vendeur répondra, invariablement, par le geste qui consiste à mettre sous les yeux, subitement émerveillés, du pèlerin en herbe, un sac de 60 litres. Pas moins !

Rentré chez lui, le candidat jacquet n'aura de cesse que de remplir ce magnifique sac, si bien fait, aux abondantes poches et autres rabats astucieusement agencés. Galère en vue !

Voilà une des causes, entre autres, des sacs trop pleins que l'on rencontre sur le dos des pérégrinants. L'autre cause principale est le besoin de sécurité: on remplit son sac pour être sûr de ne manquer de rien. Pour ce qui concerne cette cause particulière, cherchez un bon psychothérapeute dans les pages jaunes.

 

Je vous propose une autre démarche.

Laissez le sac au magasin, et emparez-vous d'un crayon, d'un papier et de votre tête.

Listez dans un premier temps tout ce que vous souhaitez emporter. Cette liste sera longue, croyez-moi !

Il faut la réduire. Chaque jour, pendant cent jours, prenez-la en main, relisez-la et retirez chaque fois un élément (sourire) ! Quand vous êtes enfin arrivé à la "substantifique moelle", vous n'êtes, bien sûr, pas encore au bout de vos peines.

Pour chaque élément de votre liste, il va falloir choisir, parmi ceux du même genre, le plus léger. Exemple des chaussures pour le soir: si vous avez le choix entre les beaux mocassins plein cuir qui pèsent 1250g la paire et les tongues qui ne font que 170g, prenez ces derniers. C'est affaire de goût, bien entendu, et à vous de voir. Songez seulement que vous ne partez pas pour une défilé de mode.

 

Tout ne doit pas être dans le sac à dos !

La gourde peut très bien être attachée à la ceinture, c'est toujours ça de moins sur les épaules; il en est de même pour l'appareil photo. Le petit guide léger que vous avez acheté trouve sa place naturelle dans la poche latérale de votre short. Même raisonnement pour ce qui concerne les lunettes de soleil, le stick pour les lèvres et autres "babioles" que vous souhaitez absolument emporter.

 

Une fois que votre liste est traduite en éléments les plus légers sélectionnés,

Disposez-les tous devant vous. Il faut cependant songer à retirer les éléments que vous porterez en marchant : chaussures, veste, chapeau, etc. Faites un tas de ce qui doit finalement trouver place dans votre sac, tas en forme de cube. Mesurez-en les côtés. Voilà ! 33cm de côté, au cube, donne 35937 cm³, ce qui traduit en litres fait environ 36 litres, et donc un sac de 35-40 litres fera très bien l'affaire.

Quelle est la différence, direz-vous ? Eh bien ! Entre un sac de 60 litres et celui de 40 litres, il peut facilement y avoir un kilo de différence, voire plus.

 

Bonne nouvelle ! On trouve d'excellents sacs répondant aux normes les plus récentes en matière de portage.

La marque Deuter, notamment, fait des sacs avec armatures légères, large ceinture rembourrée et à poches, brides très confortables avec rappel de charge, dos aéré, hauteur du dos réglable, double compartiment, sangle de poitrine, housse imperméable... tout d'un grand, quoi !

Le modèle Air Confort 40 est très bien. Poids approximatif : 1,4 kg. En agissant ainsi, vous arriverez comme par magie à un sac qui pèsera entre 7 et 8 kg ! Vos épaules vous en sauront gré.

Pour finir, un conseil lourd de sens: essayez le sac chargé au magasin. Vide, vous n'aurez aucune sensation et vous avez toutes les chances de vous "planter".

 

Et puis, quelques recommandations sur le réglage du sac à dos

  qui m'ont été communiquées par Philippe Mermod:

1- avec le sac chargé, fixez d'abord la ceinture ventrale de façon à ce qu'elle repose juste sur l'angle supérieur des hanches. Les hanches doivent supporter les 2/3 du poids du sac.

2- réglez les bretelles du sac, de façon à ce qu'elles appuient sur les épaules, mais sans que pour cela elle supportent trop de charge (1/3 du poids).

3- tendez les rappels de charge qui permettent au haut du sac de venir se coller plus près des épaules. Ces rappels doivent aller en montant des bretelles vers le sac.

4- si ce n'est pas le cas ou que les bretelles n'arrivent pas à reposer sur les épaules, réglez la hauteur du point d'attache des bretelles (une lanière permet sur les sac modernes, de régler la longueur du dos en quelques sorte).

5- répétez les opérations 2 à 4 jusqu'au réglage correct. Sinon essayez avec un autre sac.

  Merci Philippe !

 

     retour à Q.Pratique depart

                                                                       14/04/2011

delhommeb at wanadoo.fr