Credencial Compostela (Webcompostella)

 

                                                              Webcompostella

                                             http://www.webcompostella.com/  

 

  Créanciale

 

De quoi s ’agit-il :

c’est une lettre de recommandation donnée par l’Eglise, signe de votre identité de pèlerin et

d’un accueil confiant et réciproque entre vous et elle

 

Où la trouver :

- soit le curé de votre paroisse,

- soit auprès d'un prêtre ou d'un religieux de votre connaissance.

Si votre interlocuteur n'a pas de créanciale sous la main, il peut demander qu'elle lui soit envoyée à son adresse :

- soit au délégué de la PRTL (Pastorale des Loisirs et du Tourisme) de son diocèse,

- soit au Père Cros, Evéché de Rodez. 12000 Rodez

- au sanctuaire de départ :  Le Puy - Conques - Rocamadour - Moissac

 

Conditions de remise:

- aucune exigence d’être chrétien, mais remise en mains propres

- prix: gratuite (facultatif, le guide de la "créanciale" : 3 Euros)

- tampon: visa dans chaque lieu d ’étape (lieux d’accueil chrétiens, gîtes, mairies, offices du tourisme, gendarmeries, etc...)

- la "créanciale": carnet de pèlerin obligatoire pour pénétrer dans les "refugios" ibériques.

Pour ceux qui n’ont pas de "créanciale", il peut être délivré par les associations jacquaires (*) françaises (notamment à saint Jean Pied de Port) ou à Roncevaux

 

La "créanciale" de l’Eglise catholique de France

- Autrefois, le pèlerin désirant se rendre en un sanctuaire lointain demandait une lettre de recommandation au curé de sa paroisse. Cette lettre attestait son état de pèlerin recommandable à ceux qui pouvaient lui offrir

l’hospitalité. Elle lui servait aussi de laissez-passer auprès des autorités civiles, militaires et ecclésiastiques rencontrées sur la route.

- Aujourd’hui, la "créanciale" est un signe d’accueil de l’Eglise vis-à-vis de vous, futur pèlerin sincère, effectuant une démarche personnelle profonde, et ouvert à un chemin spirituel.

- La "créanciale" est un document de recommandation qui engage celui qui le délivre comme il vous engage, vous, ami pèlerin, qui, le long du chemin, le présenterez à vos hôtes sans pour autant faire valoir un droit quelconque.

- Si cette "créanciale" ne saurait être considérée comme un document administratif légal, elle constitue cependant un signe fort de votre appartenance au peuple des pèlerins et des itinérants. Dépouillé de vos attributs habituels, sociaux et professionnels, vous retrouverez sur le chemin une identité simple de pèlerin, de chercheur de Dieu.

 

Conditions de remise de la "créanciale"

- La "créanciale" est délivrée par un responsable religieux ou un délégué représentant l’Eglise catholique.

- Sa remise (gratuite) n’exige pas d’être chrétien, mais peut-être l’occasion d’un dialogue fraternel et confiant ouvrant à un approfondissement spirituel du pèlerinage.

- Ce document ne peut vous être adressé par la poste ; il vous sera remis en mains propres. La "créanciale" est alors le signe d’un accueil confiant et réciproque entre vous et l’Eglise.

- La créanciale peut s’accompagner du guide informatif d’où sont tirés ces renseignements.

 

La "Compostela"

- Aujourd’hui, l’Eglise remet la "compostela" (attestation de pèlerinage) à l’accueil de la cathédrale de saint Jacques, au vue de la "créanciale" (ou de la "crédantial") dûment tamponnée aux haltes quotidiennes

- Il est demandé d'avoir effectué au moins 100 km à pied sur l’ensemble du trajet, ou 200 à bicyclette ou autre moyen non motorisé.

     

      retour à Q.Pratique départ

                                                                       22/02/2011

delhommeb at wanadoo.fr