Avant de partir : Qui (divers)

 

  Comment partir à Compostelle (Denis)

                 http://www.chemindecompostelle.com

    

L'aspect physique de ce projet

- Il faut dire d'abord que, sur les chemins de Saint-Jacques, aucune règle n'impose une longueur d'étape ou une vitesse de marche. Vous êtes totalement libre de régler votre voyage à votre rythme et selon vos souhaits. Vous êtes seul maître à bord.

- Il reste que la fréquence des hébergements en jouant sur la longueur des étapes va, selon la voie choisie, nécessiter plus ou moins d'efforts physiques.

- Sur la voie du Puy-en-Velay, la fréquence des hébergements, pèlerins en particulier, vous laissera libre d'une progression à votre rythme. Leur nombre permet la plupart du temps de choisir votre longueur d'étape. Vous aurez ainsi la possibilité d'y démarrer en douceur.

- Sur les autres voies, la fréquence et le type des hébergements n'offrent, pour l'instant, pas la même facilité. Il reste bien entendu la possibilité d'utiliser parfois les hôtels et chambres d'hôtes, selon votre budget.

                             ------------------------------------------------------------------

  Association franc-comtoise du chemin de Compostelle

               http://www.af-ccc.fr/Doc-PDF/dossier%20pelerin.pdf  

  Association "Les Amis de saint Jacques. Provence-Alpes-Côte d'Azur-Corse"

        http://www.compostelle-paca-corse.info/Conseils/Resources/GP_07.pdf   

La forme physique

- Marchez régulièrement deux à trois mois avant de partir.

- Faites toutes les semaines si possible une marche de 12 à 15 kilomètres avec vos chaussures neuves afin de les casser et de vous y habituer.

- L’idéal c’est d' effectuer ces marches en situation réelle avec votre sac à dos chargé.

- Vous commencerez par des étapes de 20 km pour les premières journées. Ce n'est qu'ensuite que vous pourrez adopter un rythme plus soutenu.

- D'une manière générale, un pèlerin parcourt sans problème majeur 20 à 25 kilomètres par jour. Tout dépend du dénivelé.

- Ce rythme est effectif au bout de 3 à 5 jours. Sur un terrain non accidenté, il marche à raison de 4 km à l’heure.

- Dès les premiers jours, il est conseillé de surveiller ses pieds. Il faut les dorloter ! Une crème type Nok d'Akiléine peut détendre le pied en le massant doucement.

- Afin de prévenir la déshydratation et les tendinites n'attendez pas d'avoir soif pour boire. Il est conseillé d' absorber au minimum 2 à 3 litres d'eau par jour. Cela évitera les tendinites et les crampes.

- Il est également sage d'emporter un relaxant musculaire sous forme de comprimés ou de crème pour pallier les tendinites.

- En période estivale, il peut faire très chaud et Il est toujours possible de demander poliment, de l'eau chez l'habitant. Vous pouvez aussi remplir votre gourde d'eau dans les cimetières où il y a presque toujours un robinet d'eau potable.

                                         

L'AVIS DU MEDECIN

- Certains candidats au pèlerinage s'interrogent : "J'ai tel ou tel problème physique, puis-je partir ?"

- C'est là une inquiétude bien légitime, mais la longue marche vers Saint Jacques n'est pas une performance sportive. Chacun peut donc l'envisager à son rythme et selon ses capacités, sans forcer : ce serait contraire à l'esprit du pèlerinage et risqué sur le plan de la santé.

- On voit sur le chemin marcher des pèlerins porteurs d'affections chroniques diverses (obésité, hypertension, séquelles neurologiques, etc ), dont certains très âgés. La plupart trouvent dans le pèlerinage une amélioration de leurs maux, rarement une aggravation !

- En conclusion, la vie sur le chemin est saine et la santé n'est pas un réel problème, sauf cas particuliers.

- Si vous avez quelques doutes sur vos capacités, seul votre médecin pourra vous conseiller et, éventuellement, vous traiter préventivement.

 

- Sachez que, même pour les personnes ayant des problèmes physiques ne leur permettant pas le port du sac à dos, le pèlerinage à pied reste possible. On peut choisir de "tirer" son équipement plutôt que de le porter. Il existe pour cela des chariots porte-sac légers et maniables, réduisant la charge à 15% du poids transporté.

                                       ------------------------------------------------------

  Pèlerin magazine HS 2011 

 

  PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE

- Les personnes à mobilité réduite peuvent désormais partir sur les chemins de pèlerinage grâce à plusieurs moyens de locomotion ingénieux.

- Le fauteuil tout-terrain (FTT). C'est un fauteuil à 2, 3 ou 4 roues, qui permet de se déplacer en autonomie. De nombreux modèles différents existent: QuadriX, Buggybike, Quad-FTT, CTT, Dahu, etc., ainsi que toute la gamme des FTT électriques.

Rens.: http://ftt.free.fr/java/accueil-fr.hlm

- La Joëlette. C'est l'un des modèles de FTT. Fauteuil tout-terrain monoroue simple et astucieux, il est capable de passer presque partout où passerait un piéton, mais il nécessite la présence de trois pousseurs-tireurs vigoureux et compétents. Des pèlerinages en Joëlette sont organisés régulièrement par Compostelle 2000.

Rens.: www.hce.asso.fr/-La-Joelette ou www.compostelle2000.com

- La Randoline. C'est un véhicule tracté par un âne, ou un poney, doté de trois roues: deux à l'arrière et une à l'avant. En cas de nécessité, le passager actionne une poignée qui déclenche un dispositif de sécurité. Instantanément, la Randoline se sépare de l'animal et la roue avant est freinée. Ce moyen de transport est équipé d'un coffre à bagages de 250 l, qui peut contenir le matériel d'au moins 2 personnes.

Rens.: www.randoline.com

                                             ---------------------------------------------------

Association Du Québec à Compostelle

        http://www.duquebecacompostelle.org/questions.html   

 

 Côté religieux, prières, contemplation?

- Quoi de plus beau que la nature, sa faune et sa flore qui nous parlent tous les jours! N'est-ce pas la plus belle prière que quelqu'un puisse articuler?

- Bien que le pèlerinage en soit un sous l'égide de l'Église Catholique, des membres de toutes les religions sont vus sur le chemin. Il n'y a aucun rituel particulier à pratiquer quotidiennement.

                                          --------------------------------------------

 Sylvain Vaissière - ACIR

       (Détours en France HS Mars 2010)

  

  Quelle préparation physique faut-il avoir avant de partir ?

- Chaque chemin comporte ses difficultés liées au dénivelé, à la météo ou aux étapes rendues parfois longues par manque d'hébergement. Mais partir à Compostelle est accessible à toute personne en bonne santé.

- Pour ceux n'ayant pas l'habitude de marcher, il est conseillé de se tester au cours d'une journée ou deux de marche avec le sac à dos. Cela ne peut que favoriser le bon déroulement de leur prochaine pérégrination.

- Une bonne préparation et un respect de son corps évitera certains abandons, et permettra d'anticiper les petits problèmes.

                                          -------------------------------------------------

  Infocamino

       http://www.infocamino.com/

         

Préparation

- Une fois prise la décision d'effectuer le pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle à pied ou en bicyclette, nous devons le faire avec la préparation adéquate. Affronter un défi comme celui de parcourir 750 km exposés aux rigueurs du climat et du chemin exige une préparation physique et mentale pour pouvoir en profiter et terminer avec succès.

- Logiquement, une préparation adéquate exige, comme premier pas, de décider par quel moyen et dans quelles conditions on va effectuer le parcours. C'est-à-dire que la préparation ne va pas être la même pour parcourir le Chemin à pied ou en bicyclette, en été ou en hiver, selon les étapes traditionnelles ou en les allongeant ou en les raccourcissant, en entier ou par tronçons, etc..

- Pour prendre cette décision, il faut logiquement prendre en considération certaines conditions préalables comme notre âge, le type de vie que nous menons (plus ou moins sédentaire, etc.), notre état de santé, si on va l' effectuer en solitaire ou en compagnie, etc.. Ces prémices vont définir les conditions dans lesquelles nous allons effectuer le parcours (nous n'allons pas l'effectuer au printemps ou en début d'été si nous sommes allergiques au pollen, ou bien nous allons effectuer un entraînement préalable plus ou moins long suivant notre forme, nous définirons le temps et le nombre d'étapes à prévoir suivant notre âge et capacité, etc.).

 

En général, nous pouvons établir les principes généraux suivants sur la préparation la plus adéquate :

- Adapter pour l'effectuer la modalité choisie suivant nos conditions, comme il a été indiqué précédemment.

- Assumer le défi en effectuant une préparation physique préalable adéquate.

- Consulter, dans la mesure du possible, un médecin ou un entraîneur sur le temps et la planification adéquate pour cette préparation.

- Effectuer la préparation de manière progressive, c'est-à-dire commencer avec des promenades faciles pour augmenter le rythme de l'effort, jusqu'à nous trouver à l'aise en parcourant les distances que nous allons plus ou moins couvrir par étape, commencer l'entraînement avec des jours isolés pour ensuite enchaîner des journées consécutives de préparation (effectuer des entraînements de week-end au cours desquels nous marchons vendredi, samedi et dimanche), etc.

- Adapter progressivement la préparation aux conditions que allons trouver sur le parcours, c'est-à-dire commencer sans sac à dos, pour ensuite le charger chaque fois avec davantage de poids, jusqu'à ce que nous atteignions celui que nous allons porter sur le parcours, utiliser les mêmes chaussures ou la bicyclette que nous utiliserons dans le pèlerinage, combiner des tracés plats avec des montées et des descentes plus ou moins prononcées, jusqu'à ce que nous nous trouvions plus ou moins à l'aise dans ces conditions.

- Adopter une disposition d'esprit adéquate. Si nous sommes préparés pour profiter du Chemin et  des occasions qu'il offre pour le plaisir et l'apprentissage, nous devons également être mentalement préparés pour dépasser les problèmes et les moments difficiles qu'il nous procure aussi, et pour effectuer les efforts et les sacrifices qu'il exige.

 

Finalement, des conseils pratiques pour les cas spécifiques :

- Si nous n'avons pas pu effectuer une préparation physique adéquate, nous devons affronter l'effort de manière progressive, en entamant le parcours avec des étapes courtes pour augmenter les distances pendant que nous améliorons notre forme. Notre corps sera ce qu'indique le degré de progressivité dans l'effort.

- Si nous allons effectuer le Chemin en bicyclette, il est très recommandé pour ne pas dire nécessaire d'avoir des notions suffisantes pour effectuer les réparations de base les plus habituelles ou prévisibles sur nos véhicules, ou bien de nous accompagner de quelqu'un qui ait cette capacité.

- Le poids idéal de notre sac à dos doit être environ la dixième partie de notre poids, avec un maximum d'environ 9 ou 10 kg.

                                           -----------------------------------------------

  ASJ Jaen

       http://www.peregrinosencamino.com/consejossantiago.htm

  (traduit de l'espagnol)

  

  Conseils pour faire le chemin

- Mettez vous dans l'ambiance en lisant quelque chose sur l'histoire du Chemin et le pèlerinage: ça vous aidera à vous sentir un maillon de plus dans la grande chaîne des pèlerins qui vous a précédé; vous parviendrez à sublimer l'effort physique et psychologique à effectuer (les commodités dans le voyage sont peu nombreuses, et la fatigue peut être importante), et vous vous préparerez mentalement à mieux profiter de la grande expérience culturelle en laquelle se transforme le parcours.

- Essayez de faire un plan d'étapes préalable, en pensant que la normale est de parcourir 25 ou 30 kilomètres chaque jour. Il convient de programmer au début des étapes courtes, jusqu'à ce que le corps se soit fait à notre but. Au bout d'une semaine, vous serez déjà formé et vous pourrez affronter des étapes plus longues. Vous pouvez programmer quelque jour de repos, mais le mieux est d'effectuer quelques étapes courtes, presque des promenades (de quelques 10 km), en coïncidant avec le passage dans les endroits que vous voulez visiter attentivement; vous pourrez ainsi vous reposer sans perdre le rythme et sans cesser d'avancer.

- Le pèlerinage en marchant est à la portée de toute personne, malgré qu'elle ne soit pas un athlète, pourvu qu'on sache doser l'effort en fonction des possibilités physiques de chacun.

- Il est recommandé d'effectuer une préparation physique préalable, tant pour le pèlerin à pied que pour celui qui va en bicyclette ou  à cheval. Un entraînement dans des parcours courts et des zones montagneuses est très recommandé. Entraînez vous avec des randonnées chaque fois plus longues et, si possible, avec le sac à dos chargé et les chaussures que vous aller porter en voyage.

                                         ---------------------------------------------------------

  WebCompostella

  http://www.webcompostella.com/Contacter-un-medecin_a422.html

 

  Contacter un médecin. Questions d'ordre strictement médicales et confidentielles

  medicale-info@webcompostella.com

 

  "Recevant parfois des demandes d'ordre médical, nous avons ouvert une adresse spécifique pour répondre à vos questions. Il est bien entendu que cette adresse ne concerne que les demandes particulières à certains problèmes de santé, comme par exemple celui qui serait "diabétique insulino-dépendant" et qui souhaiterait faire le chemin de Compostelle.

 

  La personne qui répondra est médecin, et sera en mesure de vous donner les conseils et informations particuliers à votre situation.

  De même, compte tenu du caractère des informations diffusées, cette adresse est réalisée de manière à garder la confidentialité des informations de la façon suivante : "Votre demande va directement dans cette boite, pour être redirigée vers l'adresse de ce médecin".

  En aucun cas nous ne verrons les interventions de ces demandes confidentielles.

 

  Cette adresse est : medicale-info@webcompostella.com  

 

  C'est pourquoi, aussi, nous vous demandons de n'utiliser cette adresse que pour des fins purement médicales et en dehors de toutes autres. Merci de votre compréhension pour le confort de tous."

                                           -----------------------------------------------------

 

     retour à Q.Pratique avant

                                                                       16/06/2011

delhommeb at wanadoo.fr