A Compostelle (divers)

 

                                                                           A Compostelle : arrivée

                                                                -----------------------------------------------------------

 

                                                                      L'ARRIVÉE A SANTIAGO

  Association Bretonne des Amis de St-Jacques-de-Compostelle

      http://www.saint-jacques-compostelle-bretagne.fr/santjakez-guide-conseils.htm

 

  1) la Compostela (avoir fait à pied les 100 derniers km, 200 à vélo)

- Se présenter avec sa credential à la Casa del Peregrino 13 Rua del Villar pour recevoir la compostela (si motivations religieuses ou spirituelles) ou le certificat de randonneur (si motivations autres : sportives, culturelles, ...)

- On peut fait photocopier, plastifier la compostela au 13, Rua del ViIlar, par ex. et y acheter un tube de protection.

- La présentation de la compostela (photocopie) donne le droit de manger gratuitement au Parador de los Reyes Catolicos, Place de l'Obradoiro, à condition d'être dans les 10 premiers. 9 h : petit déjeuner - 12 h : déjeuner - 19 h : dîner.

 

   Rectificatif Xacobeo : En 2016 nouvelle adresse : 33, Rúa das Carretas  

  Compostelle bureau / oficina / office 2015-2016

 

  2) messe des pèlerins à 12 h, à la cathédrale, tous les jours.

 

  3) les gestes du pèlerin

- Le salut à l'Apôtre, au porche de la Gloire et à Maître Mateo, derrière la statue de l'Apôtre.

- L'embrassade ("abrazo") de l'Apôtre, dans le choeur, au dessus de l'autel.

- La vénération des reliques de l'Apôtre, dans la crypte, sous le choeur.

- Passage de la Porte Sainte, les années jubilaires (quand la Saint Jacques, 25 juillet, tombe un dimanche).

 

  4) se loger à Santiago

- Seminario Menor de Belvis : auberge des pèlerins.

- Au Monte de Gozo, 5 km avant Santiago. Liaison par bus.

- Un topo-guide donnera d'autres adresses.

- Des particuliers proposent aussi des chambres.

 

  5) visite de Santiago

- La cathédrale, les places environnantes.

- Les églises et autres édifices.

- Les parcs et jardins, en particulier, le Parque de Santo Domingo de Bonaval, la nuit tombée !

                                                          ----------------------------------------------------

 

                                                           L'ARRIVÉE A COMPOSTELLE

  Association franc-comtoise du chemin de Compostelle

                                         http://www.af-ccc.fr/Doc-PDF/dossier%20pelerin.pdf

  Association Provence - Alpes - Côte d’Azur - Corse  

                    des Amis des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle et de Rome

                       http://www.compostelle-paca-corse.info/Conseils/Resources/GP_07.pdf

 

- Le départ de la dernière étape sera prévu très matinal afin d'arriver à Compostelle avant la fin de la matinée.

- Après avoir passé le Monte del Gozo (Mont-Joie) d'où l'on aperçoit pour la première fois les tours de la cathédrale de Santiago, vous arrivez dans la ville par la "via sacra" et, comme les pèlerins du Moyen-Âge, vous entrez dans la basilique romane, maintenant "enrobée" dans une enveloppe baroque.

- A l'intérieur, vous retrouvez l'édifice roman au Portique de la Gloire, chef-d'oeuvre de Maître Mateo, dont la statue, à genoux, se trouve au dos de la colonne centrale, face au maître-autel.

- Ensuite, vous remontez la nef pour aller prier au tombeau de Saint Jacques dans la crypte située sous le maître-autel. Enfin, vous montez par un escalier derrière le maître-autel pour faire, à la mode espagnole, "l'abrazo a l'apostol".

- Mais bien sûr, vous pourrez choisir vos dévotions selon votre propre sensibilité et, par exemple, vous recueillir à la "chapelle de la France" située dans le déambulatoire dans l'axe du maître-autel.

- À midi, messe des pèlerins à l'issue de laquelle vous aurez peut-être la chance de voir se balancer le "botafumeiro", gigantesque encensoir en argent mis en oeuvre par 6 vigoureux "tirabouleiros".

 

- Au n°1 rúa do Vilar se trouve le bureau d'accueil des pèlerins (Acogida del peregrino) où vous pourrez obtenir la "Compostela" qui attestera de votre pèlerinage et vous permettra d'être logé au Centre d'accueil. Le bureau des pèlerins est ouvert aux heures espagnoles, c'est-à-dire, en principe, de 10h30-11h à 13h le matin et de 17h à 19h le soir.

 

   Rectificatif Xacobeo : En 2016 nouvelle adresse : 33, Rúa das Carretas  

  Compostelle bureau / oficina / office 2015-2016

 

- L'Hôtel des Rois Catholiques, autrefois hôpital où étaient accueillis les pèlerins, s'est transformé aujourd'hui en Parador, hôtel de grand luxe, mais conserve l'obligation de servir des repas gratuits aux pèlerins sur remise de la "compostela" (prévoir photocopie). S'inscrire de bonne heure à l'avance, car ce bénéfice n'est valable que pour 3 jours (repas dans la salle à manger du personnel, seuls les 10 premiers sont admis en cas d'affluence).

 

- Il vous faudra rester au moins 2 jours si vous voulez avoir le temps d'admirer l'ensemble architectural entourant la cathédrale, et visiter quelques unes des splendeurs de cette ville aux quarante-six églises et aux innombrables palais.

 

- Si vous n'êtes pas pressé pour le retour, complétez votre pérégrination en vous rendant à Padron, lieu du retour du corps de l'apôtre martyr. A l'église Santiago, juste avant le pont, vous pourrez voir sous le maître-autel la borne romaine, témoin de l'arrivée des reliques de Saint Jacques. Après le pont, il y a la fontaine rappelant l'arrivée de la barque légendaire et la conversion de la reine Lupa. En suivant la ruelle à droite, vous monterez la colline où Saint Jacques essayait de convertir la population, et où se trouve maintenant une petite chapelle décorée d'une belle statue polychrome.

- Et pourquoi ne pas continuer jusqu'au sanctuaire du Cap Finisterre, en fait l'ultime étape du pèlerinage (possibilité d'hébergement à Fisterra, petit port de pêche typique ).

- Ces deux suppléments peuvent se faire à pied, mais vous pouvez également emprunter les cars au départ de Santiago (renseignements à la station d'autobus).

                                                  -----------------------------------------------------

 

                                           L’arrivée à Saint-Jacques de Compostelle

 St Privat - Le Bour

       http://www.accueilstprivat.com/file/21395/

 

  Après avoir marché pendant 2 bons mois, vous voilà à Santiago de Compostela.

- Ce sera un moment très fort. Vous fixerez la Cathédrale avec beaucoup d’émotion. En plus d’être le lieu ultime de votre pèlerinage, Santiago est un haut lieu spirituel. C’est le troisième plus important après Jérusalem et Rome pour le Christianisme.

- Il faut profiter pleinement de cette ville. C’est pourquoi il est conseillé d’y rester 2 ou 3 jours, si le temps ne vous presse pas.

 

  La Compostela :

- Ce certificat est délivré par l’Archevêché de Santiago à tous ceux qui ont vécu le pèlerinage pour motif religieux et/ou spirituel. Il est rédigé en latin.

- Ceux qui l’ont vécu pour d’autres motivations reçoivent un certificat attestant qu’ils ont bien réalisé ce périple.

- Pour que le pèlerinage soit validé, il faut avoir parcouru 100 kilomètres à pied, ou 200 kilomètres à vélo, au minimum (c’est la crédencial qui fait foi).

- Il faut retirer la Compostela à l’Accueil des pèlerins qui se situe au n°1, Rua do Villar.

 

   Rectificatif Xacobeo : En 2016 nouvelle adresse : 33, Rúa das Carretas  

  Compostelle bureau / oficina / office 2015-2016

 

  La démarche de pèlerinage :

- Il est de tradition de perpétuer les gestes des pèlerins des premiers temps :

- En entrant dans la Cathédrale, chacun est invité à poser sa main droite sur la colonne de marbre de la porte de la Gloire. La légende dit qu’il faut réciter 5 "Notre Père" en silence sans retirer la main.

- Dans le chœur de la cathédrale, chaque pèlerin entourera de ses bras le buste de saint Jacques. A ce moment là, il faut dire "Ami, recommande-moi à Dieu".

- Puis les pèlerins descendent à la crypte pour se recueillir devant le tombeau de l’Apôtre.

- Le moment le plus important de cette démarche est la messe des pèlerins qui est célébrée tous les jours à midi. A la fin de cette cérémonie, vous apprécierez les balancements du Botafumeiro. Cet encensoir de métal argenté mesure un mètre et demi de haut pour 72 kilogrammes.

 

  En route pour le Cap Finisterre

- Si vous n’avez pas d’impératifs au niveau du temps, pourquoi ne pas prolonger votre pèlerinage vers le vrai lieu ultime ? Le Cap-Finisterre est à 100 kilomètres de Santiago. Il faut 3 jours pour parcourir cette distance.

- Le détail de l’itinéraire : Le 1er jour : Santiago-Negreira; Le 2ème jour : Negreira-Olveiroa; Le 3ème jour : Olveiroa-Fisterra (le Cap-Finisterre se situe à 3 kilomètres de Fisterra)

- La démarche : Après avoir vécu quelques jours dans la foule à Saint-Jacques, vous voilà dans une quasi-solitude. Ils ne sont pas nombreux, les pèlerins qui prolongent leur itinéraire jusqu’à cette fin de terre à pied. C’est une toute autre ambiance qui anime ce dernier tronçon. Une expérience très mystique !

- A votre arrivée au Cap-Finisterre, vous atteindrez l’ultime kilomètre de ce long pèlerinage. A cet endroit, la tradition veut que chaque pèlerin brûle ses vieux vêtements symbolisant cette vieille peau qu’il faut quitter afin de faire apparaître l’homme nouveau.

- La Fisterrana : C’est le certificat que chaque pèlerin se voit remettre à son arrivée à l'auberge de Fisterra. Ce document confirme que vous avez mené votre pèlerinage jusqu’à la fin du chemin.

- bus pour votre retour à Santiago : l’arrêt de bus se situe au pignon de l’auberge de Fisterra.

  Lundi au Vendredi       Samedi  Dimanche et jours de fêtes

    7h50                        10h30             9h45

  11h00                        13h45           16h00

  13h45                        16h00           18h00

  16h30

                                                      -----------------------------------------------------------------

 

  retour à Santiago de Compostela

                

                                                           delhommeb at wanadoo.fr - 07/03/2016