Via Francigena France (Coraggio)

 

                                                                         CORAGGIO Immacolata   http://www.pontidiluce.org/public/chemin_saint_jacques_saint_francois_francigena/francia.asp

  Traduction de Marina Morello et Jean Claude Lange

 

                 

                                                                -----------------------------------------------------

 

  Introduction :  

 

  Pour ceux qui ont parcouru le chemin de Compostelle, parcourir la Via Francigena, surtout la partie non italienne, est une expérience incroyable. Ici, on rencontre des difficultés de parcours que nous n’aurions pas supposées sur le chemin de Compostelle; le balisage est insuffisant, ambigu ou contradictoire, il manque des accueils, il manque les pèlerins pour partager le chemin.

  Ces difficultés pourraient épouvanter ceux qui s’apprêtent à faire le chemin pour la première fois, donc je vous déconseille de parcourir la Via Francigena si vous êtes seul et si vous ne vous sentez pas déjà "pèlerin", grâce à un précèdent chemin de Compostelle, ou grâce à d’autres parcours très personnels.

  Si vous vous sentez pèlerin, la Via Francigena vous donnera la possibilité d’expérimenter une merveilleuse vérité: si vous portez avec vous le paradis découvert à Santiago, si vous vous sentez constamment pèlerin dans le monde, si vous marchez sans défense en portant votre cœur dans vos mains nues, toutes les portes s’ouvriront pour vous. Sur la Francigena, vous pouvez expérimenter la merveille de porter le paradis connu sur le chemin Compostelle dans votre vie quotidienne.

 

  On peut décider de parcourir la Francigena "rationnellement" en téléphonant à temps pour trouver un accueil, en sachant que ce n’est pas aussi simple de le trouver que sur le chemin de Compostelle. En ce cas, il est bon de téléphoner quelques jours auparavant, de programmer avec précision les étapes, et d'être disposé à payer pour les hôtels ou les chambres d’hôte. Partir à deux sera une bonne chose, car souvent les chambres doubles et individuelles coûtent le même prix (ou presque), ou bien parce que en dormant souvent en hôtel, on peut se sentir seul, et ce n’est pas agréable.

  Au contraire, on peut parcourir la Francigena, fort de ce que l’on a expérimenté sur le chemin de Compostelle, en s’en remettant à la providence. Marcher avec le cœur ouvert et accueillant, sans rien demander, mais toujours prêt à donner et à recevoir. Alors, beaucoup de portes s’ouvriront, et, souvent, un sourire et un salut seront rendus avec l’offre d’un dîner ou d’un lit.

 

  J’ai parcouru la Via Francigena pour expérimenter s'il était possible de porter dans le quotidien tout ce que j’avais vécu sur le chemin de Compostelle, donc j’ai cherché à être toujours ouverte, et à m’en remettre à la providence.

  Avant de partir, j’ai contacté plusieurs personnes qui vivent le long de la Via et qui font partie des associations pour la paix, Hospitality club (www.hospitalityclub.org ) et Servas (www.servas.it , www.servas.org ) qui ont fait de la paix un instrument privilégié pour changer les rapports entre les hommes. Je me suis associée aussi à "Coach surfing" (www.coachsurfing.org ), et à Calais j’ai été accueillie par Marc de cette association. J’ai aussi été accueillie par des gens connus le long de la Via, ou par les amis de ceux qui m’accueillaient. J’ai aussi utilisé la liste d’hospitalité de l’Association Via Francigena International, gentiment donnée par François Louviot (Président de l’Association Via Francigena France), et les renseignements du guide de Paul Chinn et Babette Gallard.

  Dans les étapes, je dresse une liste des renseignements que je possède. Je conseille en tout cas de s’intéresser et de s’inscrire, indépendamment que vous fassiez ou non la Via Francigena, aux associations Hospitality club et Servas, qui avec leurs principes et objectifs ont une grande affinité avec le monde "pèlerin".

 

  Le balisage est insuffisant, ambigu, contradictoire. Je répète ce que j’ai déjà dit dans l’introduction: pour l’instant, mon conseil est: "Suivez le balisage SEULEMENT SI, je répète, SEULEMENT SI, quelqu’un (pèlerin, rigoureusement pèlerin) l’a fait, et vous assure qu’on peut le suivre, ou s’il correspond à ce que vous vouliez faire (en suivant mes notes ou le guide anglais, ou vos cartes ou autre)".

 

  Magasins, bars, restaurants, Points Internet. En France, on traverse des villages semi-inexistants, on peut marcher plusieurs jours sans rencontrer une épicerie. Les bars sont très rares et n’offrent rien à manger, ils ont seulement le café et les alcools: on doit acheter ailleurs (si on trouve) croissants ou biscuits, et les apporter dans le bar. Donc, il est bon d’avoir toujours dans le sac quelque chose à manger, plus que sur le chemin de Compostelle. Dans les petits villages, de temps en temps, les fourgonnettes du boulanger et des épiceries passent, mais, comme vous êtes en chemin, vous pourriez ne jamais les rencontrer. Vous trouverez les Points Internet (très peu) seulement dans les grands centres.

 

  N’ayez pas peur, je n’ai jamais sauté un repas, au contraire souvent j’ai refusé ce qu’on me donnait, car c’était "trop". Donc, il faut un peu de prévoyance, mais sans s'affoler. Laissez-vous conduire par le chemin, laissez-vous porter, et apprenez à lire les "signes" que le chemin vous donne. Ce sont des signes moins évidents que les flèches jaunes de Compostelle, mais ce sont des signes qui vous indiqueront la voie aussi dans votre vie quotidienne, dans le chemin de la vie. Si vous apprenez à les lire et à avoir confiance, vous porterez le paradis avec vous quand vous reviendrez chez vous.

 

  Tous mes renseignements se réfèrent au parcours que j’ai fait, en utilisant les petites routes secondaires et les sentiers. Différents parcours auront des situations (d’accueil, de difficultés, d’alimentaires,…) différentes: je ne décris pas la France, mais seulement le parcours personnel que j’ai fait.

                                                         ---------------------------------------------------------------------

 

  Chemin, Etapes :   

  Calais-Arras étapes (Coraggio)

  Arras-Reims étapes (Coraggio)

  Reims-Langres étapes (Coraggio)

  Langres-Pontarlier étapes (Coraggio)

 

  détail des étapes :

  http://www.pontidiluce.org/public/chemin_saint_jacques_saint_francois_francigena/francia.asp

                                                         ----------------------------------------------------------------------

  Hébergements :

  V. Francigena hébergements (Coraggio)  

                                                          ----------------------------------------------------------------------

    

  retour à V.Francigena France

  

delhommeb at wanadoo.fr- 01/01/2017