Voie du Baztan (en France) : Ustaritz - Urdax

 

                                                                          Ustaritz - Urdax (ACSJPA)

                                                       20 km, 5 heures 30, montée: 600 m, descente: 550 m

 

- 1. Ustaritz - Souraïde

  Traverser le bourg, dépasser l'église Saint Vincent, et, face à l'hôtel de ville, emprunter la rue Ferrondoa qui monte légèrement entre les vieilles  maisons du quartier Bourg Suzon; arrivés à la rue du Lavoir, suivre la ruelle en face à droite qui aboutit derrière le fronton (place du Jeu de Paume). Prendre à droite la rue Mordatxo, qui débouche sur la rue Jauregia, laquelle monte vers la route D-932; longer celle-ci sur une cinquantaine de mètres, avant de la traverser sur un passage piétonnier; on rejoint l'ancienne route, qu'on suit à gauche sur quelques dizaines de m, avant d'emprunter sur la droite la côte Dorea (à gauche du cimetière), qui grimpe vers le haut; à mi-côte, emprunter sur la gauche le chemin Saint Michel, qui rejoint peu après la route D-88. Suivre celle-ci sur la gauche, passer devant la chapelle Saint Michel et, 200 m plus loin, emprunter une piste qui descend sur la droite, pour rejoindre la route D-250, 300 m plus bas.  

  Suivre cette D-250 à gauche pendant 1 km, puis emprunter sur la gauche la piste goudronnée direction Etxehasia. Au bout de 1 km, et après avoir traversé un lotissement de villas, virer à gauche  juste après le "ball-trap" par un sentier de terre qui longe la rive gauche d'un ruisseau; après l'avoir remonté sur 800 m, on rejoint une passerelle qui permet de franchir ce ruisseau (à moins d'emprunter le gué sur la droite). Prendre le sentier immédiatement â gauche de cette passerelle, et redescendre ce ruisseau, rive droite cette fois; après une centaine de mètres, on franchit un petit ru sur des poutres de bois, puis, 100 m plus loin, on vire brutalement à droite pour grimper sur le coteau par un chemin de terre; arrivés en haut au bout de 300 m. environ, le chemin devient piste empierrée: on la suit sur un peu plus de 1 km, direction S-SE. On croise la route D-88, et on poursuit, en face et légèrement à droite, par la piste empierrée qui commence par monter (superbe vue sur les Pyrénées), avant de redescendre plein S dans la vallée et rejoindre la D-918 au bout de 3,4 km.  

  Emprunter sur la droite la route D-918,qui nous amène au village de Souraïde, au bout de 1 km environ.   

  Variante: Les cyclistes non entraînés, qui auraient quelque peine pour suivre le chemin à gauche après la passerelle, pourront passer tout droit sur la butte herbeuse afin de rejoindre un peu plus loin une piste empierrée qui remonte le long du golf rustique, et, après avoir traversé la D-88, redescend en route goudronnée sur Souraïde:

  Variante:  juste avant de rejoindre la D-918, un iltinéraire fléché à G (Akerrateko bidea) rejoint Espelette (refuge pèlerins) en 1,5 km. Pour continuer vers Ainhoa et Urdax, on peut par le même chemin rejoindre Souraïde pour aller au col de Pinodieta; on peut aussi, depuis Espelette, rejoindre le col de Pinodieta par un itinéraire balisé Compostelle (voie Nive-Bidassoa).

 

- 2. Souraïde - Ainhoa

  Après s'être rafraîchi, on quittera Souraïde par la petite route qui s'embranche sur la D-918 vers le sud, à l'aplomb du cimetière; cette petite route monte en louvoyant vers le col de Pinodieta, qu'elle atteint après 1,6 km.  

  Traverser la D-20 et poursuivre par la petite route qui monte en face. Au bout de 200 m, prendre la piste empierrée sur la droite (chemin de pays balisé A-4 jaune) qui monte légèrement, et la suivre sur 1,5 km:

attention de ne pas emprunter aucun des deux chemins qui s'embranchent à droite: le premier après 100 m, le second après 900 m. 

  Alors que la piste vire à gauche par un brusque virage ascendant, continuer tout droit par le sentier à flanc de coteau qui contourne un éperon rocheux. Peu après celui-ci, le chemin bifurque: suivre la branche qui descend sur la droite (balisage jaune), dans l'alignement du clocher de l'église, pour redescendre en sinuant vers une grosse ferme, d'où on rejoint une petite route en contrebas. Prendre celle-ci à gauche; au bout de 500 m, on tombe sur un carrefour, d'où on rejoint à droite l'église du village d'Ainhoa.

 

-3. Ainhoa - Dancharia

 Traverser le village; à l'extrémité avant le virage, on tombe sur une petite place avec des bananiers: y descendre et la traverser. A 100 m. en contrebas, emprunter la petite route qui monte sur la droite; à 200 m, bifurcation: suivre la petite route à gauche, qui commence par descendre pour remonter ensuite, avant de redescendre sur Dancharia qu'on atteint après 1,5 km (depuis Ainhoa) (balisage jaune A-4). Prendre à droite l'ancienne route qui traverse le village (belles maisons anciennes), pour aboutir au poste frontière.

 

- 4. Dancharia - Urdax

  Passer la frontière au poste de Dancharia / Dancharinea, et poursuivre pendant 1,1 km. sur la route N-121; peu après la Venta Landibar, à la borne km. 79, juste avant une maison, prendre à droite le chemin de terre qui traverse un taillis et croise un chemin bétonné qu'on suit à gauche sur une vingtaine de mètres, avant de continuer par un sentier qui descend vers un ruisseau: ne pas emprunter le petit pont qui franchit ce ruisseau, mais poursuivre rive droite, et remonter vers une route qu'on prend à droite, puis une petite route à G dans le quartier Iribere, pour rejoindre le village d'Urdax: en tout, 3 km. depuis la frontière.          

     

                                                  

 

                                         

  

 

                                                                  ---------------------------------------------------------------

   

  retour à V.Baztan      

  

delhommeb at wanadoo.fr - 24/10/2011